Mercredi 3 octobre 2012 3 03 /10 /Oct /2012 00:06

 

 

                                                           

                                                       Le petit Cépou

Pépito Matéo (texte et interprétation), Bruno Heitz (illustrations), Syros, collection Album, Paroles de Conteurs, 2012, 32 pages.

 


 


Le texte du conte, publié pour la première fois en 2009 dans la collection Mini Syros Paroles de Conteurs, prend toute sa saveur grâce à l’interprétation de son créateur.

Il s’agit d’une transposition dans le monde moderne du conte traditionnel mais aussi d’un détournement aux accents parodiques qui s’adresse, pour être vraiment compris et donc apprécié, non pas à de très jeunes enfants mais aux « Moyennes oreilles »à partir de 8 ans.

 

 

Le petit Cépou, le petit Poucet en verlan - il parle effectivement en verlan - habite un immeuble de Saint-Denis à l’arrêt de tram « 7 banlieues ». La vie de la famille Perrault est « dure » : « la grand- mère […] s’est cassé le col du fémur », il y a 7 enfants à nourrir alors que le père est au chômage et ne gagne pas au loto. Ce dernier se résout à perdre les enfants dans la forêt du métro : il multiplie les changements de direction puis les abandonne au milieu des panneaux publicitaires de la station des Halles. Les chewing-gums semés par le petit Poucet ont disparu. Les enfants parviennent à sortir et jouent dans un café à un jeu vidéo dont les cases rappellent l’épisode de la nuit chez l’ogre. Lorsqu’ils se font expulser, le petit Poucet porte les bottes magiques du jeu. Il retrouve son chemin grâce aux tags qu’il a tracés en chemin. La vie familiale reprend et alors que ses parents méditent à nouveau de perdre les enfants, le petit Poucet part explorer le monde avec ses bottes magiques.

 

Dans ce conte très bref, Pépito Matéo esquisse un tableau assez stéréotypé de la vie moderne dans une banlieue pauvre. Mais l’humour omniprésent montre bien que le plus important n’est pas cette évocation de la réalité. Beaucoup plus intéressant est le jeu constant sur la langue, manifeste dès le titre. Le conte de Perrault, lui-même très humoristique, fonde nombre d’images : le chauffeur du tram, qui emprunte la « rue des Petits-cailloux », a un « visage d’ogre », les contrôleurs « sent[ent] la chair fraîche ». Les jeux sur le rythme et les rimes, soulignées par la mise en page, nourrissent le récit, et la déambulation dans le métro devient un véritable poème. Dans la dernière page de l’album, l’auteur explique comment son amour des mots l’a toujours guidé, lui qui s’identifiait au petit héros du conte. Et c’est finalement l’image du jeune Rimbaud fugueur de Ma bohème que fait surgir fugitivement la fin de l’histoire. Trop fugitivement : la brièveté du conte que l’on ressent constamment empêche le conteur d’installer véritablement l’atmosphère du rêve.

 

Les illustrations au trait de Bruno Heitz sont très colorées. Elles mettent davantage en évidence l’humour un peu grinçant que l’évasion dans les mots et le rêve, ce qu’on peut regretter. Les personnages qui empruntent à la BD sont saisis en plein mouvement. Le texte est mis en valeur par le jeu sur la taille des polices. Bien qu’il s’inscrive sur des fonds de couleur, il reste lisible.

 

L’interprétation de Pépito Matéo donne vie aux personnages, met en valeur les qualités de l’écriture, ses variations. La déambulation dans le métro se transforme partiellement en rap. Aucun accompagnement musical : toute la force repose sur la voix du conteur, qui ajoute au texte de l’album la formule de clôture du conte : « Tradéridéra, un rat d’égout passa par là et l’histoire finit là. Tradéridéré, une souris congelée et le conte est terminé. »

 

Bilan

Malgré les réserves émises, et le coût relativement élevé de cet ouvrage court, il peut être apprécié par de jeunes lecteurs. En classe, il peut entrer très facilement dans l’étude disciplinaire ou transdisciplinaire des différentes versions du Petit Poucet, de ses adaptations, de ses illustrations.  

 

 

Liens 

- Présentation du Bateau livre : http://lebateaulivre.over-blog.fr/article-le-petit-cepou-109067080.html

- Vidéo du conteur : http://www.youtube.com/watch?v=YCYd_EB6XKQ&list=UUAWEM4an7xCAO-upPV_N6NQ&index=5&feature=plcp

- Interview de Pépito Matéo :  http://www.youtube.com/watch?v=ZcfVTCYVjZM

- Perrault, Le Petit Poucet : http://classa.lavandas.free.fr/Classe/Contes/Poucet/Texte%20poucet.html

- Rimbaud, Ma bohème : http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/arthur_rimbaud/ma_boheme.html

- Le petit Poucet sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Petit_Poucet

- Trois histoires du Petit Poucet racontées dans le monde, Syros jeunesse, collection Le Tour du monde d'un conte, 2009 :  http://www.librairiedialogues.fr/livre/969583-trois-histoires-du-petit-poucet-racontees-dans--charles-perrault-fabienne-morel-syros

- Réseau de contes autour du Petit Poucet ; cycle 3 : http://crdp.ac-caen.fr/Spip/IMG/pdf/biblio_bal_3-02.pdf 
- Le conte merveilleux et sa parodie, Atelier de lecture ABSL, Belgique (Le petit Poucet, les différentes versions, les adaptations, les études…) : http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=16&ved=0CHkQFjAP&url=http%3A%2F%2Fwww.leaweb.org%2Frecueil%2FPoucet_eleve.doc&ei=39dgUKGbOMvO4QTo0IH4Dw&usg=AFQjCNHWkZ-Vz3X34oVMi0zye0mLUAJWlg&cad=rja

 

 
  

 

 

 

Vous pouvez consulter la sélection de livres CD de l’association Croqu’livre – Centre Régional de ressources en littérature de jeunesse.

Cette liste, plutôt d’une sélection, est une analyse de la production par un groupe lecture qui se réunit régulièrement. Tous les titres sont repris, ceux que l’on aime et les autres…

http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique196

 

 

 


Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés