Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2010 7 19 /12 /décembre /2010 22:55

 

Les Roms

dans les livres pour adultes

Sélection thématique

 

 

 

 

Sommaire 

·                 Romans

·                 Autobiographies

·                 Contes

·                 Poésie

·                 Théâtre

·                 Bandes dessinées

·                 Théâtre

·                 Documentaires

·                 Langue

·                 DVD

 

 

 

Décembre 2010

 

Romans

 

Cali et les oiseaux, Ricardo Montserrat, éditions Apogée, 2007, 112 pages.

Ce roman met en scène, dans un futur proche, Cali et Ulysse, deux enfants voyageurs orphelins, qui trompent la surveillance des Veilleurs et désobéissent aux lois interdisant de voyager. C’est une invitation à découvrir une population qui intrigue, suscite parfois la peur et ne laisse pas indifférent. On perçoit les violences de l’histoire mais aussi des discriminations quotidiennes.

Ce livre pour adolescents et adultes puise librement dans la parole des femmes du voyage, libérée au cours d'ateliers d'expression et d'échanges.

Présentation http://www.editions-apogee.com/livre-329.html
Préface
(4 pages, format PDF) http://www.editions-apogee.com/pdf/329-phpUgOEBc.pdf?PHPSESSID=0e12ed8a1a5dc6084651c07be4d3700a

 

Gadjo, Julien Lorcy, ILV-Bibliotheca, maison d'édition d'InLibroVeritas, 157 pages, 2010.
Julien Lorcy, double champion du monde de boxe et membre de la communauté des Gens du Voyage, raconte l'histoire d'un boxeur, perdu depuis la mort de ses parents, qui trouve au sein de la communauté des Gens du Voyage un accueil qu'il ne trouve plus ailleurs. Cette fiction est ancrée dans le réel.
Présentation www.inlibroveritas.net
http://www.fnasat.asso.fr/livres/livres.html
 

 

Grâce et dénuement, Alice Ferney, Garnier Flammarion, 2006, 212 pages.

En banlieue parisienne, une bibliothécaire entreprend d'initier à la lecture des enfants de Gitans. Elle finit par entrevoir le destin d'une mère qui, comme elle, a perdu ses parents dans les camps, et élève seule ses cinq enfants. Le texte intégral est suivi d'une étude sur l'altérité et sur l'accession au savoir et à la culture.

Roman paru également chez Actes Sud (1999) et J’ai lu (2002).

Présentation, extrait http://pagesperso-orange.fr/mondalire/grace.htm
Séquence
proposée par Emilie Roudot en 2nde (lycée Romain Rolland, Argenteuil) http://www.lettres.ac-versailles.fr/spip.php?article672

 

La guerre noble, parole gitane, Luis Ruiz, Le navire en pleine ville, 2008, 94 pages, collection Avis de tempête.

L’auteur est un Gitan d’Alès, dont la culture est toute d’oralité. Photographe, slameur et conteur, il veut créer des passerelles entre l’univers des Gitans et celui des Gadjé. Ce conte philosophique et poétique, d’abord écrit en écriture phonétique, a été réécrit et transcrit au plus près du texte. Il dit à la fois la fierté d’un peuple, sa douleur de ne pas toujours être accepté tel qu’il est, ou réduit à quelques airs de musique et des clichés. C’est aussi l’histoire d’une jeune fille qui s’interroge sur le monde, et de son grand-père qui porte l’espoir d’un respect mutuel et d’une vraie communauté de cultures. Ce conte philosophique s’adresse aussi bien à des collégiens qu’à des adultes. Dans un souci de respect de la tradition orale et pour que ce roman soit lu par tous, il existe une version CD.

Présentationde l’éditeur (et un extrait) http://www.lenavireenpleineville.fr/spip.php?article56

Présentationde la Fédération Léo Lagrange http://www.leolagrange-fnll.org/00act_actu_interne.php?clef=150&idrub=ACT, fiche livre au format PDF (1 page) http://www.leolagrange-fnll.org/pdf/leolagrange_actu_150.pdf

 

Le cirque chaviré, Milena Magnani, Jean-Luc Defromont (traduction), Liana Levi, 2010, 199 pages.

Le Hongrois Branko débarque un soir dans un campement de Roms. Il transporte dans ses cartons le cirque Kék Cirkusz, vestiges et souvenirs de la vie de son grand-père. Si les adultes l’accueillent mal, les enfants veulent découvrir l’histoire de ce cirque, avant que la Seconde Guerre mondiale et son cortège de pogroms et de trahisons ne le réduisent à ces quelques boîtes dérisoires. Son récit se mêle aux dialogues des habitants du camp. L’auteur a inséré sans traduction des mots et expressions en hongrois, roumain, albanais, tchèque et romanès, reproduisant ainsi « la désorientation produite par le contact avec des langues et des codes culturels encore étrangers hier ».
Présentation http://www.monde-diplomatique.fr/2009/05/RIOLI/17087

 

Le prix de la liberté, Matéo Maximoff, éditions Wallâda, 1996, 320 pages, collection Waroutcho.

L'action se déroule dans les provinces roumaines vers la fin de cinq siècles d'esclavage (1860). Porte-parole de l'auteur dont les ancêtres ont vécu ce drame historique, le jeune héros entraîne les siens dans une épopée haute en couleurs. L’ouvrage comprend des gravures d'époque et 40 pages d'annexes historiques et de documents sur 500 ans de persécutions.
Présentation http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsMore&iProduct=2&sName=LE-PRIX-DE-LA-LIBERTE
Interview de l’auteur en 1998 http://sitehermaphrodite.free.fr/article.php3?id_article=27?var_recherche=Mat%E9o+Maximoff

 

Les chemins de l’arc-en-ciel, Esmeralda Romanez, Folco Fuerga (illustrations), éditions Wallâda, 1998, 256 pages, collection Waroutcho.
L’auteur, infirmière itinérante, militante des droits humains, a écrit des essais, des poèmes, des nouvelles sur le monde de l’hôpital. Elle présente dans cet ouvrage deux autres aspects de sa philosophie existentielle. Pour un bouquet de saladelle est un roman de mœurs. La pièce de théâtre Le cordon de la Vie met en scène l’amitié de deux personnages que tout oppose, leurs modes de vie, leurs cultures.
Présentation http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsMore&iProduct=4&sName=LES-CHEMINS-DE-LARC-EN-CIEL

 

Laissez pleurer les chiens, ou L’enfance de Stambus, Michel Barbier, éditions Wallada, 2005, 256 pages, collection Tsiga.com.

A travers l’enfance de Strambus, manouche allemand, artiste, sont évoqués les gens du voyage pris dans la tourmente hitlérienne.
Présentation http://courtcircuit-diffusion.com/LAISSEZ-PLEURER-LES-CHIENS

 

Liberté, Tony Gatlif, Perrin, 2010, 234 pages.
Version romancée du scénario du film Liberté, inspiré de faits véritables pendant la 2e guerre mondiale.

Présentation http://www.editions-perrin.fr/fiche.php?F_ean13=9782262030629

 

Mon amour, ma vie, Claudie Gallay, Editions du Rouergue, 2002, 304 pages, collection La Brune.

Ce roman plonge sans complaisance au plus profond de l’humain et de l’inhumain à travers le regard d’un enfant. « Ce livre, c'est la douleur de l'enfance quand elle est sommée de grandir. C'est aussi une quête, celle de l'Amour, ce paradis qui n'existe pas et que l'on cherche tous dans un mélange de désespoir et de révolte » (Claudie Gallay). Roman paru en 2008 dans une collection pour adolescents (Actes Sud junior).

Présentation http://livre.fnac.com/a1325228/Claudie-Gallay-Mon-amour-ma-vie

 

Noir sortilège, Mariella Mehr, éditions Demoures, 2001, 156 pages.
Mariella Mehr est née en 1947 à Zurich d'une mère yéniche. Elle vit en Italie. Comme des centaines d'enfants du voyage, elle a été arrachée de force à ses parents. Dans ce roman elle essaie de conjurer les souvenirs qui la hantent. Anna, le personnage principal, travaille dans une maison de convalescence comme aide-soignante. Sa mémoire est encombrée par les souvenirs de Franziska, ancienne camarade du pensionnat, sauvée des camps de concentration. Ce roman évoque avec force le drame du déracinement et de l'exclusion, ses tourments dans les âmes, et ce que peut l'écriture.

Présentation http://www.culturactif.ch/editions/demouresaut2001.htm

 

Pâni et le peuple sans frontières. Saga tsigane, première époque, Roberto Lorier, éditions Wallâda , 2010, 176 pages, Collection: Waroutcho

Roberto Lorier, issu d’une grande famille d’artistes manouches, est créateur nautique, musicien mais aussi compositeur. Il se penche sur le passé de son peuple, avec le regard d’un romancier attentif à son histoire, avec une ampleur qui projette d’embrasser tout son exode depuis son départ de l’Inde, dix siècles d’une longue marche qui l’a dispersé sur les cinq continents.
Présentation et extraits http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-88324-saga-tsigane-volume-1-pani-et-le-peuple-sans-frontieres-premiere-epoque.htm
Interview de Roberto Lorier http://www.dailymotion.com/video/xeb2ij_pani-et-le-peuple-sans-frontiere-ro_news

 

Petite, allume un feu…, Martin Šmaus, Christine Laferrière (traduction du tchèque), éditions des Syrtes, 368 pages.

L’histoire tragique d’Andrejko, arraché à son hameau et plongé dans le monde des voleurs à Prague, se double, en filigrane, de celle de son peuple. Les Dunka vivent au gré des changements politiques (ils fuient les nazis puis les Russes), sont déplacés de force et paient un lourd tribut à l’Histoire dans leur propre chair. Devenu voleur hors pair, Andrejko connaît l’injustice et la haine des gadjé, parfois aussi celle des siens. Ce roman est un éloge du sentiment de liberté, une célébration de la quête, et aussi un hymne d’amour au romani chib.

Présentation http://www.editions-syrtes.fr/fr/02-Catalogue/Titres/120-Petite-allume-un-feu/

 

Romano Atmo (L'Ame Tsigane), Vania de Gila-Kochanowski, éditions Wallâda, 1992, 224 pages, collection Waroutcho.

L’auteur est un ethnolinguiste tsigane d'origine balto-slave. A travers les aventures de Man'a, héroïne tsigane de la révolution balte au début du siècle, l'auteur évoque les souvenirs de sa tribu maternelle, exterminée par les nazis pour avoir caché des enfants juifs. Le roman balaie folklore, convention et mythe pour faire découvrir la richesse de la conception du monde de ce peuple indo-européen qui subit, après le génocide des années 40, un véritable ethnocide culturel. L’ouvrage comprend des photos inédites et une carte des pays baltes.
Présentation http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsMore&iProduct=3&sName=ROMANO-ATMO-%28L%C2me-Tsigane%29

Cataloguede la collection Waroutcho http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsList&iCategory=15&sName=Waroutcho

 

Savina, Matéo Maximoff, éditions Wallâda, 2001 (réédition), 249 pages, collection Waroutcho.
Ce récit d’une kris, tribunal tsigane, fait découvrir un monde aux lois rigides qu’il en coûte de transgresser.
Présentation http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsMore&iProduct=1&sName=SAVINA
Interview de l’auteur en 1998 http://sitehermaphrodite.free.fr/article.php3?id_article=27?var_recherche=Mat%E9o+Maximoff

 

 

Zoli, Colum McCann, Belfond, 2007, 330 pages.

L’auteur a longuement enquêté en Pologne, en Italie et, surtout, en Slovaquie. Il greffe une fiction sur la réalité de l’histoire de l’Europe et du peuple tsigane, dont il ressuscite sous les traits de Zoli l'une des figures les plus légendaires, la poétesse polonaise Papusza. Le roman est constitué par un va-et-vient historique, collectif et individuel entre les années 1930 et le début du XXIe siècle. C’est une parabole sur l'exil, un vibrant éloge de la différence, et le portrait d'une femme (trop) libre dans une Europe qui a toujours contraint les gens du voyage à rester des parias.
Roman paru en 10/18 (2008). 

Présentation http://www.belfond.fr/site/zoli_&100&9782714441362.html
Entretien avec l’auteur http://www.payot-libraire.ch/fr/nosLivres/selections/payot-hebdo/meilleurs-livres-rentree-200709/entretien.html

La poétesse Papusza http://filsduvent.kazeo.com/L-art-tsigane/Bronislawa-Wajs-poetesse-malgre-tout,a485679.html

 

Autobiographies

 

Je suis née sous une bonne étoile... : ma vie de femme tsigane en Slovaquie, Ilona Lackova, Centre de recherches tsiganes/L'Harmattan, 2000, 228 pages, collection Interfaces et transdisciplinarités.
Ce livre retrace le parcours d'Ilona Lackova à travers le XXe siècle : son enfance en Slovaquie orientale dans un village tsigane, ses études à l'Université de Prague, ses activités d’auteur de théâtre, de fonctionnaire. L’auteur dépeint la vie sociale et culturelle des Roms, dans sa richesse mais aussi à travers les difficultés quotidiennes, les discriminations et persécutions.

Présentation et sommaire http://www.ac-nancy-metz.fr/casnav/crd/bibliotsi/lackova.htm

La croisée des chemins, Jan Yoors, Phébus, 1992, 253 pages, collection Libretto.

Les ouvrages de Jan Yoors sont reconnus par les Roms eux-mêmes. L’ouvrage évoque la résistance extraordinairement imaginative des Roms à la barbarie nazie qui s’est juré de les exterminer.
Présentation http://www.lexpress.fr/culture/livre/la-croisee-des-chemins-la-petite-gitane-la-vierge-et-le-gitan_810783.html

 

Scènes de la vie manouche : Avec les Sinti sur les routes de Provence (tome 1), Il était une fois les Bohémiens (tome 2),  Enfances tsiganes. Merles des bois, merles des parcs (tome 3), Lick, éditions Wallâda, 1998, 2004 et 2007,432, 220 et 264 pages, collection Waroucho.

Lick est musicien, compositeur, interprète, acteur et écrivain. C’est un Sinto de Provence dont les ancêtres venus du Piémont nomadisaient dans les Alpes Maritimes.
Le tome 1 est un roman picaresque d’apprentissage et un très bon document sur les Sinti piémontais. Le tome 2 est la chronique de la sédentarisation du groupe de Lick, du tournage du film Le Gitan de José Giovanni et du spectacle des « Nuits tsiganes ». Le tome 3 donne à entrevoir ce que fut son enfance. 

Présentation http://filsduvent.kazeo.com/Bibliotheque-au-petit-bonheur/LICK,a485321.html

Cataloguede la collection Waroucho consacré à la parole tsigane http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsList&iCategory=15&sName=Waroutcho


Tsiganes : sur la route avec les Rom Lovara
, Jan Yoors, Phébus, 2004, collection Libretto.

Ce livre-culte de Jan Yoors est reconnu par les Roms eux-mêmes. Il conte l’adolescence de l’auteur, gadji qui s’est intégré à la communauté des Roms Lovara, grands dresseurs de chevaux.

Présentation http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/yoors-jan/tsiganes-sur-la-route-avec-les-rom-lovara,1327528.aspx

 

Contes

 

Contes Manouches, tomes 1 et 2 : Les sœurs Warner, Antoinette Renard, Joseph Valet, chez l'auteur, 1984, 24 pages.

Cet ensemble de contes et de chants recueillis auprès de deux familles est un travail artisanal très intéressant pour quiconque s'intéresse à la culture manouche. L'auteur a écouté six conteurs et quatre chanteurs ; les dessins sont de neuf auteurs. Les contes sont suivis de notes qui permettent de comprendre certains mots manouches et d'avoir quelques notions de grammaire et d'histoire.

Contes bilingues, manouche et français.
Entretien avec Joseph Valet http://www.exclusif.org/articles.php?lng=fr&pg=1034 

 

Itsego, contes manouches, Joseph Stimbach, Elsa Dumoulin, éditions Wallâda, 2001,176 pages, collection SuperApp.

Ces contes, accessibles à partir de 10 ans, n’appartiennent pas à la tradition orale mais constituent une œuvre personnelle. L’auteur défend le droit au nomadisme et à la différence, c’est-à-dire la survie de son peuple.
Présentation http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsMore&iProduct=20&sName=-ITSEGO,-CONTES-MANOUCHES, extrait http://livre.fnac.com/a1216246/Joseph-Stimbach-Itsego
Catalogue de la collection SuperApp, consacrée aux contes tsiganes http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsList&iCategory=19&sName=SuperApp

 

Le rameau de l’arbre du soleil, Jerzy Ficowski, Marlgorzata Sadowska-Daguin (traduction, illustrations), éditions Wallâda, 1990, en réimpression, 234 pages, collection SuperApp.

L’écrivain polonais, tsiganologue, a recueilli 36 contes d’un peuple dont il connaît la langue et dont il a longtemps partagé l’existence.
Présentation http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsMore&iProduct=33&sName=LE-RAMEAU-DE-LARBRE-DU-SOLEIL

 

Les Romané Chavé par eux-mêmes : Le roi des serpents (tome 1), La prière des loups (tome 2),
Vania de Gila-Kochanowski, Claudine Duret-Canale (illustrations), édition bilingue romani-français, éditions Wallâda, 144 et 160 pages, collection SuperApp.
L’écrivain, auteur de deux doctorats, recueille ici la tradition orale de son pays qui a bercé son enfance nomade au bord de la Baltique, avant les études, le déracinement, la déportation.
Le tome 1 comprend 7 contes de Lettonie, qui foisonnent d'animaux, de métamorphoses, de combats héroïques en lointain écho aux épopées de l'Inde originelle.

Le tome 2 comprend 9 récits fantastiques qui mettent en scène les hautes figures de sa tribu maternelle, autour du jeune Luka déjà personnage du roman Romano Atmo. La symbolique du loup y tient une place importante.
Cette édition bilingue comprend aussi l’alphabet romano, le lexique des deux tomes, des commentaires, une carte des migrations et des documents inédits sur l’extermination des Roms de Lettonie pendant la seconde guerre mondiale.

Présentation du Roi des serpents http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsMore&iProduct=19&sName=LE-ROI-DES-SERPENTS, de La prière des loups http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsMore&iProduct=32&sName=LA-PRIERE-DES-LOUPS

 

Romani Kultura, CEFISEM de Bordeaux, 1983, 40 pages (à consulter en médiathèque).

Ce recueil propose des textes romani appartenant aux dialectes sinto et vlax ainsi qu'en langue française ou espagnole : récits, contes, poèmes. La graphie utilisée est celle adoptée par l'Institut national des langues et civilisations orientales. 

Présentation et sommairehttp://www.ac-nancy-metz.fr/casnav/crd/bibliotsi/romkul.htm

 

Poésie

 

L’ange qui boite. Les jours simples, Jean-Marie Kerwich, Le Temps qu’Il Fait, 2005, 160 pages.

Ces poèmes en prose sont «le livre d’heures » d’un Gitan qui a longtemps vécu dans le cirque de ses parents.
Présentation et extraithttp://www.lekti-ecriture.com/editeurs/L-ange-qui-boite.html

 

L’évangile du Gitan, Jean-Marie Kerwich, Mercure de France, 2008, 162 pages, collection Bleue.

Cette réflexion littéraire cherche à rétablir la vérité de l'existence parallèlement aux prophéties de Jérémie, d’Isaïe, et de David dans la Bible.
Présentation http://www.laprocure.com/livres/jean-marie-kerwich/l-evangile-gitan_9782715228672.html

Présentation de l’auteur dans le Nouvel Observateur http://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20081016.BIB2199/le-livre-qui-manquait-a-la-bible.html 

 

Le monde est ma maison , ElMundo es mi casa : chants flamencos et autres poèmes gitans, Pedro Amaya, Aphélie, 1993, 171 pages.

Ces poésies ont une valeur de témoignage, de confessions d’un Gitan, ainsi que de tout un peuple avec ses souffrances et ses espérances.

 

Romancero Gitan, Frédérico Garcia Lorca, Alice Becker-Ho (traduction), édition bilingue, Seuil, 2008, 128 pages, collection points Poésie

Ce recueil comprend 15 pièces qui mettent en scène l’Andalousie et le monde gitan dans une tragédie musicale et poétique. Lorca y dépeint des Gitans sublimes qui expriment le drame de la condition humaine et les liens de l'amour fou avec la mort. Ces  poèmes illustrent les coplas andalouses, chants que l’on accompagne à la guitare. La qualité de la traduction permet d’approcher un texte dont la musicalité est primordiale.

Présentation http://www.actualitte.com/dossiers/179-Romancero-Gitan-Frederico-Garcia-Lorca.htm

 

Sans maison, sans tombe / Bi kheresqo, bi limoresqo, Rajko Djuric, L'Harmattan/Etudes Tsiganes, 1990, 65 pages.
La langue rom qui agit par évocation impressionniste est une manifestation de la vision onirique du monde qui est celle des Roms. Rajko Djuric poète et écrivain rom de Yougoslavie est l'auteur de ce recueil présenté en version bilingue.
Présentation http://www.amazon.fr/Sans-maisons-tombe-kheresqo-limoresqo/dp/2738406017

 

Sur l’épaule de l’ange, Alexandre Romanès, Gallimard, 2010, 96 pages, collection Blanche.

Dans ce recueil de poèmes, A. Romanès, issu de la grande famille sinti des gens du cirque, choisit le ton de la confidence pour évoquer son enfance, sa famille, la nature, Dieu et l'écriture.

Présentation http://www.gallimard.fr/gallimard-cgi/Appli_catal/rech_libre.pl?rech=0&titre=Alexandre+Roman%E8s&nom=Alexandre+Roman%E8s&recherche=0&tri=ac, extrait http://www.paperblog.fr/2945831/j-aimerais-qu-un-oiseau-se-pose-sur-mon-epaule-alexandre-romanes/, Alexandre Romanès, un circassien devenu écrivain (vidéo) http://culturebox.france3.fr/all/21454/alexandre-romanes-un-circassien-devenu-ecrivain#/all/21454/alexandre-romanes-un-circassien-devenu-ecrivain/  

 

Un peuple de promeneurs, Alexandre Bouglione Romanès, Andréas Lang (photographies), Le Temps qu’Il Fait, 2000, 96 pages.

L’auteur, issu de la grande famille sinti des gens du cirque, est reparti en Roumanie pour créer un cirque itinérant. Dans ce texte poétique, il fait part de ses réflexions sur le cirque, sur sa famille, notamment son père Firmin Bouglione.

Présentation http://livre.fnac.com/a1128710/Alexandre-Bouglione-Un-peuple-de-promeneurs, biographie http://www.concerts.fr/Biographie/alexandre-romanes

 

Théâtre

 

Kosovo mon amour, Jovan Nikolic, RuÏzdija Russo Sejdovic, Marcel Courthiades (traduction), bilingue rromani-français, L’espace d’un instant, 2004, 256 pages, collection Maison d’Europe.
Les auteurs sont issus de la communauté rrom de Yougoslavie. Cette tragi-comédie a été créée en Allemagne en 2000 par le théâtre Phralipe, principal théâtre rrom des Balkans. La pièce illustre la souffrance morale des Yougoslaves écartelés entre nostalgie, compassion, haine(s), nationalisme(s), mensonges et manipulations. 

Présentation http://www.sildav.org/catalogrromani.htm

 

Le cordon de la Vie, dansLes chemins de l’arc-en-ciel, Esmeralda Romanez, Folco Fuerga (illustrations), éditions Wallâda, 1998, 256 pages, collection Waroutcho.
Voir ci-dessus la rubrique Romans.

Présentation http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsMore&iProduct=2&sName=LE-PRIX-DE-LA-LIBERTE

Bandes dessinées

 

Gitans. Le Pélerinage des Saintes-Marie-de-la-mer, Kkrist Mirror, Emmanuel Proust, 2009, 70 pages, collection Atmosphère.

« L’histoire des Saintes-Maries telle que les livres d’histoire la racontent. C’est la ferveur religieuse et vitale démultipliée du peuple gitan. Ma bande dessinée, c’est aussi un petit bout de voile soulevé sur la vie souvent précaire du dernier peuple nomade européen. »

Présentation http://www.sceneario.com/bd_11653_gitans.html, extraits http://www.mediapart.fr/club/edition/photo/300409/avant-premiere-de-mai-gitans-de-kkrist-mirror

 

Tsiganes, Kkrist Mirror, Emmanuel Proust éditions, 2008, BD, 96 pages, collection Atmosphères. Cette bande dessinée retrace l’histoire des Tsiganes internés dans le camp de concentration à Montreuil-Bellay, près de Saumur, camp administré par la police française. Fondé sur les travaux de l’historien Jacques Sigt, ce récit rend hommage à l’abbé Jollec qui s’est sacrifié pour la communauté tsigane.
Site de l’auteur http://www.kkristmirror.com/

 

Documentaires

 

Chœur de femmes tsiganes, Claire Auzias, Eric Roset (photographies), Egrégores Editions, 2009.
Les femmes qui témoignent dans ce livre dans de menus propos, craintifs et sobres, sont toutes singulières. Gitanes, manouches, yéniches, romnia, sinti, voyageuses, toutes sont tsiganes, mais ont aussi bien d’autres identités : françaises, suisses, espagnoles, espagnoles, roumaines… L’émancipation des femmes est frappante.

Présentation http://egregores.editions.free.fr/IMG/jpg/Claire_Auzias_Eric_Roset-Choeur_de_femmes_tsiganes-Egregores_editions-fev09-800px.jpg

 

Enterrez-moi debout ! L'odyssée des Tziganes, Isabel Fonseca, 10/18, 2005, 408 pages, collection Domaine étranger.
L’auteur, qui a vécu 5 ans avec les Tziganes d’Europe centrale, retrace leur histoire et brosse une galerie de portraits où résonnent la culture, la sagesse, l’humour et la langue des Roms. Certes l’ouvrage manque de rigueur car il mêle anecdotes, réflexions personnelles, analyses et explications érudites et il présente des lacunes. Cependant il est le fruit d’une expérience vécue et les témoignages sont de première main.

Présentation http://www.amazon.fr/Enterrez-moi-debout-Lodyss%C3%A9e-Isabel-Fonseca/dp/2264038993, sommaire http://filsduvent.kazeo.com/Bibliotheque-au-petit-bonheur/FONSECA-Isabel,a485355.html

 

Éternels étrangers de l'intérieur ? Les groupes tsiganes en France, Christophe Robert, Desclée De Brouwer, 2007, 452 pages.
L’appellation « Gens du voyage » renvoie à des petits groupes de traditions, de religions et d’histoires souvent différentes. Pourquoi ces populations se sont-elles distinguées de celles qui les entourent ? Quelles sont la nature et l’origine du rejet dont les populations tsiganes sont victimes ?
Présentation, extraits de la préface et de l’introduction http://www.fondation-abbe-pierre.fr/_pdf/eternels_etrangers.pdf (4 pages, format PDF), sommaire http://www.amazon.fr/gp/product/toc/2220058557/ref=dp_toc?ie=UTF8&n=301061, interview de l’auteur http://www.inegalites.fr/spip.php?article889

 

Gitans, manouches et voyageurs des Marais, Ecole des marais de Décines, ARTAG (Association Régionale des Tsiganes et de leurs Amis Gadjé), 2003, 52 pages et CD (commande à l’ARTAG)
Pour élaborer cet ouvrage les enfants du voyage de l'école des Marais à Décines, près de Lyon, ont d'abord dit, dessiné, écrit tout ce qu'ils savaient d'eux mêmes. Certains textes sont les paroles transcrites des élèves, d'autres sont leurs propres productions écrites, retravaillées en classe. D'autres sont des témoignages de parents et de grands parents. Cet ouvrage est un très bon support pour se documenter sur la culture et l'histoire des Tsiganes.
Présentation sur le site de la FNASAT-Gens du voyage (Fédération Nationale des Associations Solidaires d’Action avec les Tsiganes et les Gens du voyage) http://www.fnasat.asso.fr/bibliographie/biographies.html

 

La symbolique gitane, Guy-Pierre Geneuil, Oxus, 2007, 208 pages.

L’auteur, Gitan considéré comme sage parmi ses pairs, présente les mythes, les légendes et les croyances de la tradition orale des gens du voyage.
Présentation http://www.laprocure.com/livres/guy-pierre-geneuil/la-symbolique-gitane_9782848980867.html

 

Le chant des Gitans : à la rencontre d’une culture dans le sud de la France, Fernanda Eberstadt, Albin Michel, 2007, 260 pages, collection Latitudes.

Perpignan abrite la plus grande communauté gitane d’Europe occidentale, dont les origines remontent au Moyen-Age. L’auteur, romancière, dévoile l’intimité de plusieurs familles, dont celles du groupe Tekameli. Elle dresse le portrait d’une communauté à travers son histoire, ses traditions, sa culture et son quotidien.

Présentation et extraits http://www.evene.fr/livres/livre/fernanda-eberstadt-le-chant-des-gitans-29715.php

 

Le Conseil de l'Europe et les Roms : 40 ans d'action, Jean-Pierre Liégeois, éditions du conseil de l'Europe, 2010, 226 pages.
Cet ouvrage, outil de connaissance et de réflexion, instrument de référence et d'analyse, présente les textes adoptés et les actions menées par le Conseil de l'Europe, en les inscrivant dans une perspective historique. Il est destiné aux décideurs politiques, aux responsables administratifs, aux personnes actives au sein des organisations non gouvernementales, mais peut intéresser toutes les personnes concernées par la situation des Roms en Europe.
Présentation et sommaire
http://www.fnasat.asso.fr/livres/livres.html 

 

Le livre des Gitans de Perpignan, El llibre des Gitanos de Perpinyà, Jacques Bethemont, Pierpaolo Faggi, L'Harmattan, 2004, 176 pages, collection Anthropologie, ethnologie, civilisation.

Après une partie historique, l’ouvrage présente de nombreux témoignages de Gitans sur leur vie quotidienne dans la région de Perpignan : voyage, temps passé, cuisine, fêtes, musique, traditions, mariage ou racisme... Témoignages en catalan avec la traduction.

Présentation http://www.cultures-tsiganes.org/cultures_tsiganes/art/art_p11_manif_bis.htm

 

Le vent du destin : Manouches, Roms et Gitans, Michèle Brabo, Seuil, 2007, 141 pages.

L’auteur est photographe et musicienne. Acceptée par les familles roms, elle a participé à leurs fêtes, suivi leurs pèlerinages, partagé leurs repas. L’ouvrage fait participer à son voyage au cœur des familles, dans les paysages changeants que traversent les roulottes et les caravanes.
Présentation http://www.amazon.fr/vent-destin-Manouches-Roms-Gitans/dp/2020618249

 

Les Gitans, Marc Bordigoni, Le cavalier bleu, 2007, 128 pages, collection Idées reçues.

L’auteur, chercheur au CNRS-IDEMEC, analyse les idées reçues sur les Gitans (identité, origine, rapport au travail, solidarité familiale…). Les Gitans sont-ils trop différents, trop pareils, ou juste décalés ?

Présentation, sommaire, bibliographie http://books.google.fr/books?id=K0DNbgrGL30C&printsec=frontcover&dq=Les+Gitans,+Marc+Bordigoni&source=bl&ots=KYPxkuumrp&sig=sw6tawh6kdLNla0oZTXwm-drF-A&hl=fr&ei=2HkOTZDLIIit8gPSgtGABw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=3&ved=0CCgQ6AEwAg#v=onepage&q&f=false

 

Les Gitans, François Coupry, Milan Jeunesse, 1999, 63 pages, collection Les Essentiels (à consulter en médiathèque).

Le peuple gitan, insaisissable, est un mythe vivant, qui incarne des questions qui interrogent toute l'humanité. Le mythe gitan s'exprime dans des images, des imageries, bien connues. Ce livre essaie de montrer la réalité cachée derrière le mythe. Loin d'être exhaustif, et volontairement non documentaire, c’est avant tout une balade parmi ce peuple fascinant.
Présentation et sommaire http://www.ac-nancy-metz.fr/casnav/crd/bibliotsi/coupry.htm

 

Les jeunes Tsiganes : le droit au savoir, Marie-Pascale Baronnet (direction), L’Harmattan, 2007, 207 pages, collection Villes plurielles.

Ce livre est composé de contributions partiellement issues d'un colloque organisé par le CASNAV et le rectorat de l'académie d'Amiens. Après avoir abordé des aspects historiques, économiques et culturels, les contributions traitent de la question de la scolarisation des enfants et de la pédagogie interculturelle pour l’entrée dans les apprentissages.

Présentation, sommaire (6 pages, format PDF) http://veillepedagogique.blog.lemonde.fr/files/2007/06/dossier-presse-tsiganes.1181217377.pdf

 

Les Rroms dans les Belles Lettres européennes, Marcel Courthiade, Rajko Djuric, L’Harmattan, 2004, 192 pages.

Ce volume éclaire les images des Rroms, telles qu'elles sont générées et colportées par les médias et les autres circuits de pensée. Il montre comment les auteurs de divers pays ont contribué à façonner toutes sortes de regards sur les Rroms, en fonction de leur relation personnelle avec eux, des idéologies dominantes.
Présentation http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=17171

 

Les Tsiganes, Hugues Moutouh, Flammarion,2000, 127 pages, collection Dominos.
L’auteur montre que l’urgence actuelle n’est plus de savoir si les Tsiganes peuvent s’adapter à la société moderne, mais comment ils peuvent continuer à être tsiganes, étant donnée l’absence de politique globale face à cette  « minorité transnationale sans référence territoriale ».

Présentation http://www.lexpress.fr/culture/livre/les-tsiganes_803685.html

 

Les Tsiganes de l'Inde à la Méditerranée. La migration des Tsiganes, Donald Kenrick, Janine De Waard, CRDP Midi-Pyrénées/Centre de recherche tsigane/CNDP, 1993, 64 pages, collection Interface.
L’ouvrage étudie l’histoire des Gitans à travers le monde et les siècles.
Présentation http://www.alsatica.eu/fr/recherche/?alsaticaParam[website_BlockAction_submit][searchresults][addFilter]=true&alsaticaParam[filterfield]=subject_facet&alsaticaParam[filtervalue]=tsiganes

 

Les Tsiganes en France, un sort à part, 1939-1946, Marie-Christine Hubert, Emmanuel Filhol, Perrin, 2009, 400 pages, collection Synthèses historiques.

Cette étude du sort des Tsiganes pendant la Seconde Guerre mondiale a puisé dans les témoignages trouvés dans les archives ou recueillis auprès des survivants : le contrôle systématique, l'assignation à résidence et la détention préventive à l'initiative des gouvernements de la République puis de Vichy dès 1939, et jusqu'en 1946. Leur sort dramatique ne doit rien aux exigences allemandes. Il s’enracine dans les fondements de la Troisième République attachée à un citoyen laïc, sédentaire et éduqué.

Présentation Les Tsiganes en France, un sort à part, 1939-1946, extrait (5 pages, format PDF)

 

Les Tsiganes ou Le destin sauvage des Roms de l'Est ; Le statut des Roms en Europe, Claire Auzias, Marcel Courthiade, Michalon, 2001, 130 pages.

Méconnus, on attribue encore aux Tsiganes d’Europe de l’Est des vertus et des vices extraordinaires. Ils ont, malgré des siècles d'esclavage, de déportation, d'exclusion et de racisme, su innover et faire preuve d'un dynamisme économique exceptionnel. Cet ouvrage étudie ce que leur morale et leurs paradoxes nous apprennent. Il propose aussi la première réflexion juridique sur leur statut.
Présentation http://www.ac-nancy-metz.fr/casnav/crd/bibliotsi/destin.htm

 

Les Tziganes, une destinée européenne, Henriette Asséo, Gallimard, 2001 (réédition), 160 pages, collection Découvertes.
L’auteur retrace l’histoire des Tziganes de la fin du Moyen Age à nos jours. L’ouvrage, abondamment illustré, montre la force d’une culture autre et prodigieusement riche.
Présentation http://www.decouvertes-gallimard.fr/Decouvertes/Control.go?action=fic_ouvrage&prod_code=A53156, feuilletage, sommaire http://www.decouvertes-gallimard.fr/Medias/pdf-feuilletage/A53156/feuilletage/feuilletage.htm

 

Mossa, la Gitane et son destin. Témoignage d'une jeune gitane sur la condition féminine et l'évolution du monde gitan, Bernard Leblon, L’Harmattan, 1992, 193 pages.
Après deux parties autobiographiques, une troisième partie évoque, de façon plus générale, le monde gitan : la vie quotidienne, le travail et la fête, ainsi que les principales étapes de la vie d’une femme gitane. La quatrième partie aborde le thème de la condition féminine sous les aspects les plus divers, dont les rapports entre les communautés.
Présentation http://www.editions-harmattan.fr/img_pop.asp?url_img=http://www.editions-harmattan.fr/catalogue/couv/2738412521v.jpg, extraits et sommaire http://books.google.com/books/harmattan?hl=fr&vid=isbn2-7384-1252-1&printsec=frontcover#v=onepage&q&f=false

 

Où vas-tu manouche ?, Joseph Doerr, Wallada, 1982, en réimpression, 327 pages, collection Waroutcho.

L’auteur du récit est un peintre et un conteur tsigane. A travers la saga des Doerr, une famille de violonistes, il retrace cent ans de la vie des Manouches à travers l’Italie, l’Espagne, la France, l’Amérique du Sud...L’ouvrage comprend une centaine de photographies, tableaux, documents d’archives.

Présentation http://www.wallada.fr/boutique/?p=productsMore&iProduct=37&sName=O%F9-VAS-TU,-MANOUCHE-

 

Réflexions d'un Manouche. Laissez-nous vivre !, Joseph Stimbach, L'Harmattan, 2004, 142 pages.
L'auteur est un Manouche né dans le Loiret qui se souvient de son enfance nomade. Originaire d'une famille de vanniers et de maquignons, il a peu fréquenté l'école, mais c'est néanmoins par le biais de l'écriture qu'il a choisi de défendre « le droit de vivre différemment ». Les textes ont été recueillis par Maryse-Alice Gargaud.
Présentation http://www.ladepeche.fr/article/2005/01/31/308871-Le-cri-du-c-ur-du-Tzigane-ecrivain.html, extraits et sommaire http://books.google.com/books/harmattan?hl=fr&vid=isbn2-7475-7230-7&printsec=frontcover#v=onepage&q&f=false

 

Regards d’enfants, Association Malki Tsigani, 2007, 86 pages.
L’association Malki Tsigani, créée début 2007, met en place des actions éducatives auprès des enfants de minorité rom bulgare. Une douzaine d’enfants du plus grand quartier Rom de Sofia, Fakulteta, a réalisé un recueil photographique en posant, à travers l’objectif, un regard sur leur vie, leur quartier, leurs traditions, afin de porter ensuite ce témoignage aux yeux de tous.
Site de l’association http://www.malkitsigani.org/

 

Roms de France, Roms en France, Jean-Pierre Dacheux, Bernard Delemotte, Éditions le Passager Clandestin, 2010, 112 pages.

Ce guide propose des repères pour permettre d’aider les Roms à sortir d’une marginalité subie, conformément aux textes internationaux.

Consulter le sommaire de l’ouvrage

http://www.fnasat.asso.fr/livres/livres.html

 

Roms en Europe, Jean-Pierre Liégeois, Conseil de l’Europe, 2007, 250 pages.

Ce livre vise à mieux faire comprendre la communauté des Roms en montrant la richesse de leur culture, de leur style de vie et les vicissitudes de leur histoire. Il rend accessible une situation complexe et conflictuelle. Enseignants, formateurs, travailleurs sociaux, responsables politiques ou administratifs, associatifs peuvent en tirer profit pour une action adaptée et concertée.

Sommaire http://book.coe.int/FR/ficheouvrage.php?PAGEID=36&lang=FR&produit_aliasid=2132

 

Roms et Tsiganes, Jean-Pierre Liégeois, La Découverte, 2009, 128 pages, collection Repères n° 530.
Roms, Tsiganes, Gitans, Manouches, Gens du voyage… La connaissance qu’on en a passe à travers le filtre de préjugés sédimentés au cours de mille ans d’histoire. Ils sont au cœur des enjeux sociopolitiques du XXIe siècle marqué par l’émergence des minorités et par le développement de la mobilité dans une Europe qui se voudrait sans frontières. Ils sont également au centre des réflexions sur le multiculturalisme. Cet ouvrage offre un bref aperçu des travaux de sciences sociales en la matière.

Présentation de l’éditeur (accès au sommaire) http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index.php?ean13=9782707149107, sur le portail Liens socio http://www.liens-socio.org/article.php3?id_article=5752

 

Roms, Tsiganes, voyageurs : l'éternité et après ?, Claire Auzias, Indigène, 2010, 31 pages.

Cet ouvrage se veut l'écho du combat des Roms pour leur reconnaissance et leur droit à l’auto-détermination, combat ancré dans des cadres politique et culturel bien réels.
Présentation http://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/roms-tsiganes-voyageurs-l-eternite-et-apres-9782911939754?PHPSESSID=

 

Sagesse et humour du peuple rrom. Proverbes bilingues rromani-français, Marcel Courthiade, Stella Méritxell Pradier, Ferdinand Koci (illustrations), L'Harmattan, 207 pages.

Ce recueil d'environ 1 600 proverbes rassemble des proverbes en usage chez les Rroms, Sintés et Kalés de toute l'Europe, surtout du bassin méditerranéen (mais aussi des Rroms d'Europe Centrale, d'Angleterre et des pays du Nord). Au-delà de l'intérêt ethnologique, ce recueil illustré prend une dimension universelle puisqu'il montre par l'exemple que d'autres mondes sont possibles.

Présentation http://www.decitre.fr/livres/Sagesse-et-humour-du-peuple-rrom.aspx/9782296022713

 

Séville : Balades gitanes, Noël Balen (texte), J.-M. Payet (illustrations), Albin Michel jeunesse, 1994, collection Carnets du monde/Société.

Carnet de route d'un voyage à la rencontre du monde gitan et de la capitale andalouse. Arrivés au lendemain de l'Exposition universelle, qui a peu profité aux Gitans, l’auteur et le dessinateur proposent une visite des quartiers de Séville et de ses faubourgs, des plus connus  aux plus inaccessibles. Cette visite, à travers quelques portraits nuancés et les aquarelles, fait connaître le peuple gitan et ses tradition

s. Un dossier documentaire clôt l'ouvrage.

Présentation http://www.efecot.net/mespe/docs/CadredereferanceMespe1202.pdf (257 pages, format PDF; p.97)

 

Tsigane, heureux si tu es libre, Alain Reyniers, Ed. Unesco, 1998, 206 pages et cédérom (en vente aux Etudes Tsiganes).
Un livre de 200 pages et un cédérom de 4 heures de consultation (dont 60 mn de musique et 30 mn de vidéo) : une ouverture à l'univers tsigane autour des thèmes suivants : histoire, migrations, culture, musique, identité, personnages célèbres, société, famille, nomadisme, arts du spectacle.

Présentation http://www.laprocure.com/livres/alain-reyniers/tsigane-heureux-tu-libre_9789232032393.html

 

Yéniches : les derniers nomades d’Europe. Lexique yéniche-français et français-yéniche, Christian Bader, L’Harmattan, 2007, 306 pages.

Venus des pays de langue germanique, où leur présence est attestée depuis plusieurs siècles, les Yéniches constituent le groupe le plus nombreux au sein de la communauté des gens du voyage en France. Cet ouvrage apporte des réponses sur leurs origines et leur histoire, leur spécificité et les vestiges de leur langue secrète.

Présentation et sommaire http://www.editionspetra.fr/ouvrage/104

 

Langue

 

Dictionnaire tsigane-français : dialecte kalderash, Georges Calvet, Maison des langues, 2009 (réédition).

Dictionnaire tsigane (kalderash)-français. Une introduction présente la langue rom et explique la position du dialecte kalderash. Chaque entrée donne le mot rom, avec des précisions grammaticales, la traduction et des citations pour les diverses acceptions du mot ainsi que l'étymologie.
Présentation http://www.slavika.com/catalog/product_info.php?cPath=295_297&products_id=1182

 

Parlons tsigane. Histoire, culture et langue du peuple tsigane, Vania de Gila-Kochanowski, Huguette Tanguy, Jean-Claude Mégret, L’Harmattan, 2000, 264 pages, collection Parlons.
Une bonne première approche de la langue romani, mais aussi de l'histoire et de la culture du peuple tsigane. Méthode d’apprentissage de la langue, complétée par un lexique hindi-romani-français et un CD.

Présentation http://www.bibliomonde.com/pages/fiche-livre.php3?id_ouvrage=3659&texte_aff=infocomp


Parlons tsigane. Histoire, culture et langue du peuple tsigane, Vania de Gila-Kochanowski, L'Harmattan, 2006, CD.

Support audio du livre du même auteur.

 

Précis de la langue romani littéraire. étude descriptive et comparative illustrée par des textes bilingues dans les différents domaines des sciences de l'homme, Vania de Gila-Kochanowski, Huguette Tanguy, Jean-Claude Mégret, L’Harmattan, 2003, 468 pages.

 

Vocabulaire fondamental du tsigane d'Europe, Robert Sailley, Maisonneuve et Larose,
2002 (nouvelle édition), 58 pages.
Un petit ouvrage d'initiation.

 

DVD

 

Chat noir, chat blanc, Emir Kusturica, MK2 éditions, 2007, 124 min et 101 min.
Cet ensemble est composé d'un double DVD et du dossier pédagogique de Collège et cinéma. Le premier DVD porte sur le film Chat noir, chat blanc. Le deuxième DVD est composé d'un documentaire sur Emir Kusturica, d'une analyse filmique intitulée Un conte gitan, d'un entretien avec les compositeurs de la musique du film et des bandes-annonces.
Synopsis http://www.excessif.com/cinema/chat-noir-chat-blanc-4588846-760.html, présentation du DVD http://www.critikat.com/Chat-noir-chat-blanc-edition-DVD.html

(Disponible au CDDP de Pontarlier)

D’autres films de Kusturica http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/p/emir-kusturica,23040.aspx

 

 

 

Sélection réalisée en novembre 2008 ; dernière actualisation en décembre 2010

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Besoins éducatifs particuliers
  • : Notices bibliographiques, sélection de nouveautés pouvant intéresser tous ceux qui ont en charge des élèves à besoins éducatifs particuliers : les professionnels de l’éducation, leurs partenaires et/ou les parents.
  • Contact

Recherche

Liens