Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 19:45

                                                   

                                                           Ella Fitzgerald,

 

Découverte des musiciens, Stéphane Ollivier (texte), Rémi Courgeon (illustrations),Elise Caron (narration), Gallimard jeunesse, collection Découverte des musiciens, 2011, 32 pages, 40 min.

 

 

 

 

Comme tous les albums de la collection, l’ouvrage raconte d’abord brièvement, en onze tableaux, l’enfance et la jeunesse l’enfance d’Ella Fitzgerald dans ses rapports avec la musique et sa carrière à venir. D’une famille modeste vivant dans un quartier populaire de New York, celle-ci est d’abord plus attirée par la danse, jusqu’à ce que lors d’un concours elle se mette à chanter, sunjuguant le jury.

L’histoire de cette passion de la musique vise, par l’identification, à susciter chez les jeunes enfants des vocations, d’amateur ou de musicien, et enseigne la persévérance. Les petits encarts de texte qui prennent à partie l’enfant et lui suggèrent des jeux d’écoute ont le même objectif. On peut les juger artificiels et peu utiles.

Chaque double-page de ces tableaux offre à la fois des photographies d’époque et des dessins de Rémi Courgeon qui campent le personnage en plein mouvement et restituent l’atmosphère de la scène, de la vie nocturne.

 

Suivent quatre doubles pages documentaires sur les principales caractéristiques de son chant : virtuose du scat, interprète originale du grand répertoire américain, artiste populaire spécialiste du swing, déployant son talent sur scène au cours d’improvisations typiques du jazz, caractéristiques qu’illustrent de grands morceaux : How high the moon ?; Bewitched, Bothered and Bewildered, Jingle bells, I don’t mean a thing. Ces pages sont illustrées Elles sont illustrées par de beaux portraits en noir et blanc.

 

 

Le CD

Le CD comprend onze enregistrements d’époque qui font entendre la voix d’Ella Fitzgerald, ainsi que celles de Duke Ellington et de Louis Armstrong. Narration (sobre) d’Elise Caron et courts extraits alternent d’abord, avant les 4 morceaux principaux correspondant aux pages documentaires.

 

 

Ce documentaire de qualité est très accessible dès 5-6 ans. Il constitue une bonne initiation à l’écoute et/ou à la pratique de la musique, et notamment du jazz. Il peut rassembler la famille et de jeunes élèves.

 

 

Liens

- Présentation de l’éditeur : http://www.cercle-enseignement.com/Ouvrages/Gallimard-Jeunesse/Decouverte-des-Musiciens/Ella-Fitzgerald

- Présentation sur livres-a-lire.net : 

http://www.livres-a-lire.net/article-livre-cd-ella-fitzgerald-collectif-gallimard-jeunesse-70985294.html
- Présentation sur passiondulivre.com : http://www.passiondulivre.com/livre-102269-ella-fitzgerald-1-cd-audio.htm

 

 

 

Vous pouvez consulter la sélection de livres CD de l’association Croqu'livre - Centre Régional de ressources en littérature de jeunesse.

 

Cette liste, plutôt qu'une sélection, est une analyse de la production par un groupe lecture qui se réunit régulièrement. Tous les titres sont repris ici, ceux que l'on aime et les autres...

http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique196

 

 

Repost 0
7 mai 2011 6 07 /05 /mai /2011 19:38

 

                                                    Django Reinhardt,


Stéphane Ollivier (texte), Lemmy Constantine (narration), Rémi Courgeon (illustrations), Gallimard Jeunesse, collection Découverte des musiciens, 2010, album de 24 pages, CD de 25 min.

 

 

 

Comme tous les albums de la collection, l’ouvrage raconte d’abord brièvement, en onze tableaux, l’enfance et la jeunesse de Django Reinhardt, créateur du jazz manouche, dans ses rapports avec la musique et son œuvre à venir : naissance à Liberchie, en Belgique, dans une famille de gens du voyage, musiciens dans un orchestre ; apprentissage du violon, du banjo, de la guitare et premier engagement professionnel à 13 ans ; mariage, incendie de sa roulotte ; réapprentissage de la guitare malgré de handicap de deux doigts paralysés ; découverte du jazz.
L’histoire de cette passion de la musique vise, par l’identification, à susciter chez les jeunes enfants des vocations, d’amateur ou de musicien, de même que les petits encarts de texte suggérant directement à l’enfant des jeux d’écoute. On peut les juger artificiels et peu utiles

Chaque double-page de ces tableaux offre à la fois des photographies d’époque et des dessins de Rémi Courgeon aux couleurs chaudes, donnant à voir les protagonistes er de grandes scènes, dont l’incendie). 

 

Suivent quatre doubles pages documentaires sur les périodes clefs de la carrière de Django Reinhardt : Un nouveau swing, alliance inédite de la guitare et du violon de Stéphane Grappelli ; Un américain à Paris, avec le saxophoniste Coleman Hawkins ; Pendant la guerre, avec le clarinettiste Hubert Rostaing ; Vers le be-bop, à la guitare électrique. Elles sont illustrées par une photo d’époque en noir et blanc.

 

Le CD comprend 13 plages. Il reprend le texte de l’album, lu par Lemmy Constantine à la fois sobrement et clairement. Il permet d’entendre un choix intéressant d’extraits significatifs et l’intégralité des morceaux évoqués dans la partie documentaire.

 

Ce documentaire de qualité est accessible dès 5-6 ans. Il constitue une bonne initiation à l’écoute et/ou à la pratique de la musique, à la fécondité du métissage culturel. Il peut rassembler la famille et de jeunes élèves.

 

 

Liens

-Présentation de l’éditeur : http://www.gallimard-jeunesse.fr/3nav/contenu.php?age=&page=collection&num=1&id_collection=200&tri=titre_resume&type=collection#liste

-Présentation sur Ricochet : http://www.ricochet-jeunes.org/critiques/livre/40494-django-reinhardt

-Présentation sur livres-a-lire.net : http://www.livres-a-lire.net/article-livre-cd-django-reinhardt-stephane-ollivier-gallimard-jeunesse-50203450.html

 

 

 

Vous pouvez consulter la sélection de livres CD de l’association Croqu'livre - Centre Régional de ressources en littérature de jeunesse.

 

Cette liste, plutôt qu'une sélection, est une analyse de la production par un groupe lecture qui se réunit régulièrement. Tous les titres sont repris ici, ceux que l'on aime et les autres...

http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique196

 

 

 

 

Repost 0
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 00:06

 

 

 

Le conte

Le sujet de l'opéra de Mozart est emprunté aux Contes orientaux de Wieland (XVIIIe siècle). Schikaneder, franc-maçon comme Mozart, a remanié le texte en y introduisant rites, idéaux et symboles d’inspiration maçonnique. Cette version pour jeunes enfants de l’adaptation de Jean-Pierre Kerloc’h parue en 2003 chez Didier jeunesse (voir la présentation de Croqu’livre http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique200&debut_ouvrages_tout=30#pagination_ouvrages_tout) en est en réalité une simple version abrégée et non pas une véritable réécriture. Elle reprend l’essentiel des péripéties, dans les mêmes termes le plus souvent. Ce sont les descriptions qui sont supprimées et une grande partie des dialogues. Les derniers épisodes avant la conclusion, déjà plus rapides dans la version longue, sont résumés en une phrase. Cette rapidité permet de suivre l’intrigue, mais ne favorise pas la création d’une atmosphère merveilleuse. La portée symbolique, philosophique, est simplement suggérée. Le prince Tamino est parti « Pour découvrir le monde et trouver une vérité qu’il ne connaissait pas encore. » Il est soumis à une succession d’épreuves initiatiques : voyage périlleux, combat contre le monstre, jeûne et silence dans une grotte, épreuves de l’air, de l’eau et du feu. Monde des ténèbres, auquel appartiennent le serpent monstrueux, la Reine de la Nuit, le Maure Monostatos, et monde oriental de la Lumière, dont Sarastro est le grand prêtre, s’affrontent. Sur le fronton du temple est gravée l’inscription : « Nature, Raison, Sagesse ». L’union finale de Pamina et de Tamino symbolise l’union de l’Amour et de la raison. Le contrepoint comique des aventures de Papageno est apte à séduire les enfants.

 

Les illustrations

Ce sont les mêmes que celles de l’album de 2003, avec la même mise en page du texte : seules 4 doubles pages sont supprimées. Ce n’est pas là non plus une volonté de recréation en fonction d’un public plus jeune et pour compenser l’abrègement du texte. Seule la couverture (d’un rose d’ailleurs mal venu) est différente.

Ces illustrations sont caractéristiques du style de Nathalie Novi : couleurs flamboyantes, grandes silhouettes dans un décor restreint, absence des visages ou visages relativement inexpressifs. Un style qui ne se renouvelle pas assez.

 

Le CD comprend 20 plages. La narration est entrelacée avec la musique puis cède la place à un extrait chanté relativement bref (les plages durent de 1 min à 3 min 40 sec). Le jeune enfant ne perd ainsi pas le fil de l’intrigue : le conte occupe la première place ; les airs s’interrompent pour renouer le fil narratif dans une sorte de fondu enchaîné. L’interprétation est de qualité : c’est la même que celle de la version longue de 2003, sous la direction de Von Karajan. On peut cependant regretter une certaine précipitation de la diction d’un conte déjà très (trop) succinct, ce qui est préjudiciable au charme mystérieux impliqué en principe par ce conte initiatique, et ce en particulier lorsque les extraits chantés sont trop brefs. La voix de Valérie Karsenti, un peu aiguë, manque de force, d’ampleur et contribue aussi à cette impression.

 

Conclusion

Malgré son aspect commercial, cet ouvrage offre une initiation intéressante à la musique classique et notamment à l’opéra, accessible dès 5-6 ans, sans limitation d’âge. Le CD - malgré les réserves émises - est à mon sens plus réussi que l’album, trop peu créatif. La forme du conte musical permet à tous, adultes compris, de prendre connaissance d’une œuvre qui peut paraître obscure aux profanes. A chacun ensuite selon ses goûts, son âge, d’aller plus loin : découverte de l’album CD de 2003 (qui comprend le texte bilingue des airs chantés), dont le CD comprend de longs extraits musicaux, découverte des interprétations diverses de l’opéra intégral (CD et DVD) et enfin découverte des représentations à l’opéra.

Cette version est très exploitable en famille (comme celle de Gallimard illustrée par Aurélia Fronty http://livre.fnac.com/a1441390/Aurelia-Fronty-La-flute-enchantee ) ; la version longue me paraît plus intéressante pour un usage scolaire, notamment au collège et même au lycée : exploration transdisciplinaire, comparaison avec des mythes anciens et des contes traditionnels (mythe d’Orphée en particulier), comparaison entre différentes adaptations.

 

 

Liens

- Présentation de l’éditeur (accès à des images et un extrait audio) : http://www.didierjeunesse.com/component/catalogue/?view=article&id=360 

- Présentation de la version longue de 2003 : par l’éditeur (accès à des images et un extrait audio) : http://www.didierjeunesse.com/component/catalogue/?view=article&id=47 , sur Croqu’livre : http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique200&debut_ouvrages_tout=30#pagination_ouvrages_tout

- Analyse sur le site de l’opéra de Monpellier : http://www.opera-montpellier.com/jeune_public/flute_cahier.pdf (46 pages, format PDF)

- Résumé, discographie, liens vers le livret et des représentations : http://www.lamediatheque.be/travers_sons/op_moz01.htm

- Résumé et analyse de La flûte enchantée sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Die_Zauberfl%C3%B6te

-Site de Nathalie Novi : http://www.nathalienovi.com/

- Version de Thierry Beauvert, illustrée par Aurélia front, Gallimard, 2003 : http://livre.fnac.com/a1441390/Aurelia-Fronty-La-flute-enchantee (version qui a son intérêt, voir quelques notes jointes)

- Version de Maria Battaglia, Calligram, 2004 : http://www.decitre.fr/livres/La-Flute-enchantee.aspx/9782884801065

- Version d’Anne Gatti, illustrée par Peter Malone : http://livrjeun.bibli.fr/opac/index.php?lvl=categ_see&id=10&page=207&nbr_lignes=10148&main=&l_typdoc=a%2Cm (adaptation développée, illustrations peu séduisantes)

- - Un petit roman pour découvrir Mozart et notamment La flûte enchantée, avant d’écouter l’opéra (ou des extraits) : La flûte enchantée, tome 36 de La cabane magique, Mary Pope Osborne (auteur), Bayard Jeunesse, 2010 : http://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/osborne-mary-pope/la-cabane-magique-t-36-la-flute-enchantee,25505556.aspx

 

 

 

 

 

                             La flûte enchantée racontée aux enfants,

 

Didier jeunesse, Jean-Pierre Kerloc'h , le Wiener Philarmoniker dirigé par Herbert von Karajan, Wolfgang-Amadeus Mozart, Valérie Karsenti , Didier jeunesse, 2010, 45 pages, 45 min 23 sec.

 

 

 

Vous pouvez consulter la sélection de livres CD de l’association Croqu'livre - Centre Régional de ressources en littérature de jeunesse.

Cette liste, plutôt qu'une sélection, est une analyse de la production par un groupe lecture qui se réunit régulièrement. Tous les titres sont repris ici, ceux que l'on aime et les autres...

http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique196

 

 

Repost 0
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 23:21

 

Elèves à besoins éducatifs particuliers

Sélection de nouveautés

Mars 2011

 

 

Sélection de nouveautés destinées aux professionnels de l’éducation, à leurs partenaires et/ou aux parents.

Ces nouveautés concernent les différents types de besoins éducatifs particuliers. Elles sont classées dans 5 rubriques :

 

·         Accueillir et scolariser un élève nouvellement arrivé ou voyageur

·         Scolariser un enfant handicapé ou malade

·         Accompagner la famille dans sa démarche éducative

·         Répondre aux difficultés d’apprentissage

·         Accompagner la communauté éducative

 

 

Accueillir et scolariser un élève nouvellement arrivé ou voyageur

Références documentaires

Bibliographie

·        Elèves nouvellement arrivés en France

Construction identitaire à l'école, Tréma, n° 33-34, décembre 2010.
Ce numéro fait suite au colloque international de juillet 2009 à l’IUFM de l’académie de

Montpellier. Il interroge, dans une perspective didactique, la « construction identitaire » de l’élève à l’école (entendue au sens large), à la jonction du politique et de l’éducatif ; il s’agit de la circonscrire, d’en mesurer les enjeux, les tenants et les aboutissants, d’en baliser le cheminement, d’en explorer les contextualisations. Les articles explorent la construction identitaire à travers des activités philosophiques, littéraires, artistiques, dans des contextes plurilingues (en Suisse, au Canada, en Allemagne).  Au sommaire notamment des articles de  Michel Tozzi, Nathalie Auger et Martine Kervan, Marlène Lebrun et Christina Romain, Sofia Stratilaki.

Sommaire

Présentation du numéro (7 pages, format PDF)

 

Des hommes dans la guerre d'Algérie, Isabelle Bournier, Jacques Ferrandez (illustrations), Casterman, 2010.

Le principe du livre est de faire revivre par le texte et l’image l’existence quotidienne des hommes et des femmes plongés dans la guerre, qu’ils soient combattants ou civils, français ou algériens. Prix Le goût des sciences du Salon du livre pour la jeunesse de Montreuil 2010.

Présentation

 

Eduquer par la diversité en Europe : expérimentations croisées dans huit pays d'Europe, Marie-Anne Hugon, Geneviève Pezeu, Véronique Bordes (direction), L'Harmattan, 2010. 277 pages, collection Education comparée.

L’ouvrage présente les résultats d'une recherche-action intitulée « Eduquer par la Diversité en Europe (EDE) », mise en œuvre par la Fédération des associations régionales des Oeuvres Educatives et de Vacances de l'Education Nationale (FOÉVEN) et menée entre 2006 et 2008 dans huit pays de la communauté européenne, dont la France. Trois buts : approfondir la compréhension de la notion de diversité, étudier des actions concernant l'éducation par la diversité, et monter un réseau de professionnels sur ce thème. Les résultats obtenus démontrent que la diversité des origines sociales et culturelles et la diversité de sexe des élèves et des jeunes sont des ressources pour l’éducation. Faire le choix d’une approche ouverte de la diversité comprise comme multiplicité et non comme différence, demande une transformation profonde des pratiques professionnelles des adultes.

Présentation et sommaire (2 pages, format PDF)

 

Enseignants, parents, réussite des élèves : quel partenariat  ?, Pierre Madiot, CRDP d’Amiens et CRAP-Cahiers pédagogiques, 2010,.

Le parti pris de cet ouvrage est à l’opposé des déplorations ordinaires. Témoignages, outils, réflexions alternent dans un ensemble organisé et cohérent. Les lecteurs, professionnels de l’éducation ou parents y trouveront de nombreuses pistes pour un vrai partenariat, où chacun prend toute sa place, au moment même où la mise en place du socle commun le rend encore plus nécessaire, pièce maîtresse pour la réussite de tous les élèves. Les dispositifs particuliers, telle la Mallette des parents, sont présentés.

8 chapitres : État des lieux ; L’école, la famille et les citoyens. Perspective historique ; Accueillir les parents ; Communiquer sur le travail scolaire et orienter ; Quand les choses se compliquent ; Où est la place des parents ? ; Comment les parents peuvent-ils aider ? ; Que l’école sorte de ses murs.

Présentation et sommaire

 

Langues dans la migration, revue Hommes et migrations, n°1288, novembre-décembre 2010.

Le dossier, coordonné par Claire Extramania, analyse le rôle de la maîtrise du français dans le processus d’intégration des migrants, le multilinguisme dans les dynamiques identitaires et les expressions littéraires de ceux qui adoptent le français comme langue de création.
Présentation

 

Parents d’élèves, Ville-Ecole-Intégration Diversité, n° 163, CNDP, décembre 2010, 216 pages.
La scolarisation a pris dans le modèle républicain français tant d’importance, l’anxiété de l’échec en période de crise est si grande, surtout pour les familles pauvres et modestes, que sur fond de métamorphoses de la parenté, parents et enseignants se renvoient la responsabilité d’une éducation qu’ils peinent à exercer, sans démissionner pour autant. Comment résorber les tensions et diminuer le malentendu ?

3 grandes parties :

- Portraits de familles

- École-famille : je nous hais ? (articles sur Le dispositif « Ouvrir l’école aux parents pour réussir l’intégration », la Mallette des parents)

- Familles pauvres d’ici et d’ailleurs (rétrospective, articles sur les familles en grande précarité et/ou migrants).

Sommaire détaillé (accès à 5 articles), éditorial (5 pages, format PDF), entretien avec l’anthropologue Pascale Jamoulle (anthropologue) (7 pages), bibliographie (2 pages, format PDF), sélection d’ouvrages du SCÉRÉN (1 page, format PDF)

Articles : interview de Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE (6 pages, format PDF),
interview de Cécile Vigne, secrétaire générale de la PEEP (3 pages, format), Rétrospective (Migrants-Formation n° 75 – 1988 (3 pages, format PDF), « Je ... ». L’école… une affaire de famille ?  (5 pages, format PDF)

 

Petites histoires de quartiers, Julia Billet, Océan éditions, 2010, 197 pages.

L’auteur vise dans ce recueil de dix-sept petites nouvelles à montrer les inégalités de la vie quotidienne, inégalités dues au sexe, à l’origine, au niveau social, au handicap… Elle s’est appuyée sur le travail de l’Observatoire des inégalités. Plus vrai que la littérature concerne les gens du voyage.

Présentation et extrait sur l’Observatoire des inégalités

Présentation sur Ricochet

 

·        Elèves voyageurs

Le Conseil de l'Europe et les Roms : 40 ans d'action, Jean-Pierre Liégeois, éditions du conseil de l'Europe, 2010, 226 pages.
Cet ouvrage, outil de connaissance et de réflexion, instrument de référence et d'analyse, présente les textes adoptés et les actions menées par le Conseil de l'Europe, en les inscrivant dans une perspective historique. Il est destiné aux décideurs politiques, aux responsables administratifs, aux personnes actives au sein des organisations non gouvernementales, mais peut intéresser toutes les personnes concernées par la situation des Roms en Europe.
Présentation et sommaire

Roms de France, Roms en France, Jean-Pierre Dacheux, Bernard Delemotte, Éditions le Passager Clandestin, 2010, 112 pages.

Ce guide propose des repères pour permettre d’aider les Roms à sortir d’une marginalité subie, conformément aux textes internationaux.

Sommaire de l’ouvrage

 

Sitographie

La scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers, CRDP de Franche-Comté, février 2011.

Un ensemble de ressources pour les enseignants ayant en charge des élèves en difficulté, en situation de handicap ou malades, d'enfants nouvellement arrivés en France ou du voyage.
Nouvelle présentation de la rubrique Besoins éducatifs particuliers : 3 clés d’accès :

- Pour s’informer : accès aux lettres électroniques réalisées par des organismes représentatifs (accès aux archives) ;

- Pour pratiquer en classe : des appuis didactiques, pédagogiques et documentaires... des idées d'exploitation, d'expérimentation en classe par les enseignants ou d'utilisation possible par les élèves ;

- Pour rechercher en Franche-Comté : des catalogues en ligne pour réserver ou emprunter des documents dans les médiathèques des CDDP, des IUFM ou dans d’autres bibliothèques et centres de ressources ; des adresses d’organismes  ou de personnes ressources.

Et aussi des liens vers d’autres sites nationaux et régionaux associés, des agendas en ligne.

L’espace spécialisé

Consulter toute la lettre d’info n° 10 Des ressources pour enseigner

 

·        Elèves nouvellement arrivés en France

Cito, moteur de recherche de ressources pédagogiques FLE, CUEF (Centre Universitaire d’Etudes françaises), 

Ce moteur de recherche de ressources pédagogiques concernant le FLE permet une recherche à partir des 6 niveaux du CECRL (Cadre Européen Commun de référence), des 4 compétences de communication, et du type de ressources (exercice, tâche, parcours). Ce sont exclusivement des activités thématisées qui ont été sélectionnées et qui peuvent ainsi s'insérer dans un parcours pédagogique cohérent. Ces activités sont auto-correctives ou non, selon le choix effectué.

Consulter

 

Français langue seconde - Français langue de scolarisation, sélection Educasources, CRDP des Pays de la Loire / Ville-Ecole-Intégration, novembre 2010.
Sélection documentaire destinée aux enseignants de l’école jusqu’au lycée professionnel en charge d’élèves nouvellement arrivés en France ne maîtrisant pas ou peu le français. Les ressources signalées émanent principalement des sites des CASNAV et portent sur la question du FLS, FLSco mais aussi sur l'évaluation et les pratiques pédagogiques. S’y ajoutent des ressources destinées à l'apprentissage des langues mais utilisables en situation de FLS.
3 grandes parties :

- Textes officiels et repères
- Évaluations et modalités de validation

- Outils et ressources pour le FLS - FLSco

- Annexes

Toute la sélection

 

Le français langue seconde, Bibliographie-sitographie, CIEP (Centre International d’Etudes Pédagogiques), février 2010.

Panorama des publications récentes sur la didactique du FLE et du FLS, sur les politiques d’intégration des élèves nouvellement arrivés et sur les langues et cultures d’origine. Recensement des outils pour le FLS, pour l’évaluation et pour l’enseignement des disciplines.

Consulter (37 pages)

 

Les littératures caribéennes, sélection thématique Educasources, CRDP de Martinique, décembre 2010.

La sélection thématique sur les littératures caribéennes rend compte de leur diversité ethnolinguistique, des problématiques et des thèmes communs générés par la mise en contact de cultures hétérogènes dans la violence coloniale, au sein des sociétés de Plantation. Elle présente quelques-uns de ses écrivains mondialement reconnus, quelquefois prix Nobel, et des pistes de travail pour mieux les faire connaître et apprécier dans les écoles. Au sommaire :

- Les littératures caribéennes : généralités et problématiques

- Les littératures caribéennes : thèmes récurrents

- Quelques grands écrivains caribéens

- Classer ces littératures : langue ou pays ?

- Enseigner les littératures caribéennes : pistes pédagogiques

Toute la sélection

 

Mathématiques, du simple au complexe, Entrées, Bulletin d’échanges pour la scolarisation des nouveaux arrivants et des enfants du voyage, n° 4, décembre 2010, Centre Miche Delay.

Reconnaître la diversité dans les manières de représenter et d’aborder les mathématiques, c’est se préparer à accepter la diversité des démarches mises en œuvre par les élèves nouveaux arrivants. En outre les mathématiques se pratiquent dans le cadre d’un système scolaire qui véhicule ses propres codes, implicites, que ne possèdent pas tous les enfants, notamment en Education prioritaire.
Brefs articles : Les nombres, d’ici et d’ailleurs ; Une pratique simple en mathématiques : le furet ; Le calcul a une histoire (et elle est instructive) ; Mathématiques d’ailleurs ; Le statut de l’image en mathématiques ; Les petits enfants et les nombres.

Bulletin (10 pages, format PDF)

Consulter également :
- Mathématiques exotiques, dossier Pour la Science (avril-juin 2005, 120 pages), utilisable en classe

- Mathématiques d’ailleurs : nombres, formes et jeux dans les sociétés traditionnelles, Marcia Ascher (Seuil, 1998, 283 pages)

 

Retour sur la journée d’échanges "Familles-Ecole" du 12 janvier à Maurepas (Rennes), IRDSU (Inter-Réseaux des Professionnels du Développement Social Urbain), janvier 2011.
Organisée le mercredi 12 janvier2011 à Rennes, en partenariat avec ATD Quart-Monde, une formation de l’Inspection académique a permis à des enseignants des écoles maternelles et élémentaires d’échanger avec des parents d’élèves en situation de pauvreté sur leurs attentes réciproques. En fin de journée, une table ronde a permis de poursuivre les échanges avec les acteurs éducatifs du quartier. Maurepas est un quartier où cohabite une trentaine de nationalités.

Présentation
Dossier de presse : La Croix (13.01.2011), Ouest France (14.01.2011)
Interview d’ATD Quart Monde sur radio Laser

Dossier de présentation de la table ronde du 12 janvier et bilan d’étape du projet de Maurepas (12 pages)

Consulter aussi le dossier de présentation du projet sur ATD Quart-Monde : Feuille de route n° 400 (accès aux 9 projets pilotes)

 

·        Elèves voyageurs

La scolarisation des enfants du voyage, sélection thématique Educasources, Michaël Rigolot, CRDP de Franche-Comté, mise à jour 2011.

Accueillir et scolariser des enfants du voyage, mais aussi des élèves roms et tsiganes venus d’autres pays, est l’occasion de développer de nouvelles pratiques. Cette sélection thématique est destinée aux enseignants du primaire et du collège qui accueillent dans leurs classes ces élèves, mais aussi aux personnels de direction et d'éducation des établissements scolaires, aux cadres de l’éducation nationale et aux chercheurs.
3 rubriques : textes officiels français et européens ; Outils pratiques pour la classe ; Formation et information.

Sélection

 

Actions

Interview de Patrick Gaudillat, Typomag, Académie de Dijon, 2011.
Typomag est le multimedia lycéen francophone de l'Académie de Dijon.

P. Gaudillat est responsable du service Gens du voyage pour l’association Le Pont, qui lutte contre les exclusions et les discriminations. Le service œuvre notamment pour la scolarisation des enfants.

Interview(15 min)

Association Le Pont

 

Opération "Sacs d'histoires", CASNAV de l’académie de Dijon, février 2011.

Depuis la rentrée 2007, des élèves de 4 à 8 ans du canton de Genève participent à l'opération «Sacs d'histoires» qui leur permet de lire et d'écouter, chez eux et avec leurs parents, une histoire en français et dans les langues de la famille. A tour de rôle, pendant 3 ou 4 jours, les élèves des classes concernées apportent à la maison un sac qui contient : un livre bilingue pour enfants, un CD du livre lu dans 9 langues, un jeu en lien avec le livre pour toute la famille, une surprise en rapport avec le livre, et un glossaire de mots-clefs de l'histoire à traduire dans la langue de la famille. Lorsqu’un enfant et sa famille sentent que leur langue première est reconnue, l'enfant a plus d'intérêt pour le français et ses parents se sentent plus proches de l'école. Le projet est préalablement expliqué aux parents qui peuvent revenir à l'école pour préparer les jeux et surprises des nouveaux sacs. Les enseignants d’ELCO sont associés au projet.

Présentation détaillée

Site genevois
Site associé Lexilogos, Mots et merveilles d'ici et d'ailleurs (plan du site)

 

Scolariser un enfant handicapé ou malade

Références documentaires

Bibliographie

·        Elèves handicapés

Apprendre aux enfants autistes à comprendre la pensée des autres : guide pratique, Patricia Howlin, Simon Baron-Cohen, Julie Hadwin, De Boeck, 2010, 316 pages, collection Questions de personne TED.

Les autistes ont des difficultés à saisir, comprendre et exploiter les informations sociales indispensables à la vie en société ; ces difficultés sont parfois immenses et toujours handicapantes car elles concernent les activités quotidiennes. Pour les aider à acquérir une meilleure analyse de la réalité qui les entoure et améliorer ainsi leur qualité de vie, il est utile de leur apprendre à comprendre la pensée des autres. Cet ouvrage fournit des informations détaillées sur le matériel d'apprentissage et les stratégies à utiliser pour atteindre des objectifs simples, et ce, dans trois domaines : enseigner les émotions, enseigner les états informationnels (perception, connaissance et croyance) et développer le jeu de faire semblant.
Présentation détaillée

 

Construction de l’espace chez les enfants sourds. Action représentation, transmission. Actes du colloque 2008, Françoise Duquesne-Belfais, INS HEA, 2010, double DVD, 3h 50 min et 3h 30 min.

Ces DVD s’adressent à un large public : personnel médico-social, chercheurs, enseignants sourds ou entendants, enseignants spécialisés, associations de parents d’enfants sourds et malentendants.
- Interventions théoriques : éléments de référence généraux sur la construction de l’espace chez l’enfant (G. Vergnaud), réflexions spécifiques liées à la langue des signes (I. Fusellier, C. Tranchant, S. Jacob).
- Témoignages des ateliers qui ont mis les participants en situation de faire et de penser sur leur faire à travers une expérience de transmission d’itinéraire en français et en LSF.
- Comptes rendus d’expérimentations pédagogiques permettant de contextualiser les fonctionnements d’une pensée visuelle chez les élèves sourds et malentendants dans plusieurs champs disciplinaires.
Tous les exposés sont accessibles en français et en LSF.
Présentation

 

Des poissons dans la tête, Louis Sachar, Bayard jeunesse, 253 pages, collection Estampille.
Angeline âgée de 8 ans est en CM2… Cette curieuse fillette d'une intelligence rare, a beaucoup de difficultés à s'intégrer : ses petits camarades se moquent toujours d'elle, ce « monstre » qui suce encore son pouce, et sa maîtresse la déteste. Bien solitaire, elle trouve heureusement refuge dans un monde fabuleux... le monde marin du Musée océanographique...
Un jour, elle rencontre un petit garçon bien amusant qui semble, lui aussi, différent des autres enfants.... Avec lui, Angéline découvre l'amitié.
Présentation

 

Gérer la grande difficulté scolaire dans le second degré. Acte du colloque Cerfop 2008, André Philip,  CERFOP (Cercle d’Etudes et de Recherches sur la FOrmation Professionnelle) / INS HEA, 2010, DVD, 2h 45 min.
Six interventions ont été choisies, rassemblées en deux volets :
- Volet centré sur le collège : présentation par un professeur de technologie des modalités d’accompagnement des élèves à partir de l’analyse de leurs difficultés et des relations pédagogiques observées ; conditions auxquelles le collège pourrait offrir un enseignement ajusté aux besoins de chacun et des parcours réellement personnalisés (M. Wavelet) ; le rapport au savoir : une clé de lecture possible de la marginalisation scolaire.

- Volet centré sur les EGPA : la gestion de la grande difficulté scolaire dans un internat éducatif : l’affaire de tous les personnels ; description des moyens de valoriser des comportements positifs des élèves ; l’étude par un psychothérapeute, M. Cirrode, de la problématique de l’exercice de l’autorité en milieu scolaire.
Présentation
Vidéo de l’intervention de M. Wavelet

Vidéo de l’intervention de M. Cirodde
Pour compléter le DVD, consulter les 11 interventions dans le n°23 de la revue du CERFOP (décembre 2008) (2 pages, format PDF)

 

Je suis special. Manuel psycho-éducatif pour autistes, Peter Vermeulen, De Boeck, 2010.

L’auteur veut expliquer l’autisme aux personnes avec autisme. Il adapte les informations

aux différentes catégories de personnes avec autisme. Il propose des exercices pour les enfants, les adolescents, les adultes avec un niveau d’intelligence normal mais également ceux présentant un retard mental. Un des manuels est aussi dédié aux frères et sœurs. Les différents chapitres apprennent  à utiliser le cahier d’exercices et à évaluer les effets sur la qualité de vie des personnes avec autisme. L’auteur attache de l’importance au transfert réel de ces exercices dans la vie quotidienne et met aussi l’accent sur le rôle crucial joué par les proches et l’entourage de ces personnes.
Présentation de l’ANAE

 

L'émergence de la communication et du langage, Rééducation orthophonique, décembre 2010, n° 244, p. 5-262.

Les articles de ce dossier, rédigés par des cliniciens et des chercheurs (en linguistique, sciences du langage, sciences cognitives, psychologie...) font la synthèse des données récentes concernant l'émergence de la communication et du langage envisagée sous de multiples points de vue. Différents outils d'observation sont présentés : protocoles à 20 et 27 mois, évaluation de la communication sociale et observation des échanges mère-enfant en situation de jeu. 
Sommaire (avec résumés de chaque article)

 

Le handicap au risque des cultures. Variations anthropologiques, Charles Gardou (direction), Erès, 2010, 440 pages, collection Connaissances de la diversité.

Cet ouvrage de chercheurs des 5 continents en explore les représentations collectives du handicap qui déconstruit ce qui, au sein d'une société, finit par apparaître naturel et rend intelligible ce qui advient au-delà des cultures.

Présentation

 

Le monde de Marcello, François X. Stork, Gallimard Jeunesse, 2010, 379 pages, collection Hors série littérature.
Ce roman pour adolescents raconte l'histoire de Marcello, un adolescent de 17 ans porteur d’une forme d’autisme proche du syndrome d’Asperger, qui découvre le monde du travail, l'amour et la jalousie. Il porte un regard tendre et teinté d’humour sur la différence, le handicap, et évolue peu à peu vers une réflexion sur la justice, l’engagement, la sincérité.
Présentation

Les demeurées, Jeanne Benameur, Folio Gallimard, 2010 (1e parution en 1999), 81 pages.

A lire ou à relire. La Varienne, c’est la « demeurée », l’idiote du village. Pour lui être fidèle, pour former un « bloc d’amour » avec elle, Luce, sa fille, refuse de laisser entrer en elle les mots de l’école, que veut lui inculquer l’institutrice, Mademoiselle Solange. Mais un lien se forme malgré tout avec celle-ci, par-delà la mort. Un texte court, sobre, poétique qui explore un amour en-deçà des mots.
Présentation


Maria et moi
, Maria Gallardo, Miguel Gallardo, Rackham, 2010, 60 pages.
Cette BD s'adresse aux jeunes comme aux adultes. L'auteur, illustrateur dans un journal espagnol, raconte un de ses voyages avec sa fille autiste, âgée de 12 ans. Mélange de tranches de vie quotidienne et de réflexions, de pages de bande dessinée intercalées dans des textes courts. Ce n'est pas seulement un livre sur l'autisme mais sur la relation entre cette fille très spéciale et un père qui l'est autant. Dessinateur, Gallardo est habitué a communiquer visuellement avec sa fille, à contourner par le dessin ses difficultés à exprimer ses émotions, à comprendre notre monde. De la même façon, il introduit le lecteur dans l’univers de Maria.
Présentation sur digibidi.com, sur Bodoi.info

 

Mise en œuvre de l’ABA avec des autistes dans trois contextes différents, Christine Philip, INSHEA, 2009, DVD, 49 min et 1h 20 min de bonus.

3 séances :
- CMP de la rue Oberkampf à Paris avec Catherine Milcent, pédopsychiatre, qui accueille trois mères et leurs jeunes enfants ;
- l’IME « Les Petites Victoires » : des éducatrices, accompagnées d’une psychologue, Nour Hoss, éduquent et scolarisent des jeunes avec des comportements parfois problématiques ;

- CLIS spécifique « autisme » de la rue Titon : développement des apprentissages scolaires et traitement les troubles du comportement par une enseignante, Carole Maignan, une éducatrice et une AVS.

Un deuxième montage « Autisme et ABA » mêle ces trois contextes et illustre par des séquences diverses cette approche encore mal connue en France. Quelques « bonus » présentent des séquences en temps réel dans ces trois contextes.

Présentation

Accès à 6 extraits

 

Petites histoires de quartiers, Julia Billet, Océan éditions, 2010, 197 pages.

Voir ci-dessus la rubrique I.

Présentation et extrait sur l’Observatoire des inégalités

Présentation sur Ricochet

 

Sitographie

La scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers, CRDP de Franche-Comté, février 2011.

Voir ci-dessus la rubrique I.

L’espace spécialisé

                Consulter toute la lettre d’info n° 10 Des ressources pour enseigner

 

·        Elèves handicapés

Les logiciels pour les apprentissages scolaires des enfants dysphasiques. Efficaces dans quels cas ? Comment les choisir et les utiliser ?, Jack Sagot, Powerpoint.

Logiciels pour les tâches de bas niveau, afin de mobiliser toute l’énergie cognitive sur les tâches de haut niveau. Difficultés des enfants dysphasiques dans toutes les tâches liées au langage oral : répondre et lire oralement, comprendre une consigne ou un énoncé oral, mais également très souvent les tâches liées au langage écrit : lire un texte même silencieusement, s’exprimer par écrit.
Diaporama (21 pages)

 

Un enfant presque comme les autres, 3 ans après, Envoyé spécial, France 2, Francis Perrin, Thierry Breton, Eric Beurot, février 2011.
Suite de la « carte blanche » confiée, il y a trois ans, à Francis Perrin, celui-ci et sa femme mesurent les progrès spectaculaires de leur enfant et expriment leur colère de voir la méfiance, sinon l’hostilité, qui prévaut encore contre la méthode américaine ABA (Applied Behavior Analysis, Analyse Appliquée du Comportement) qui exige la présence constante d’un éducateur, méthode souvent accusée d’être un dressage. Celle-ci, très coûteuse, est inaccessible à la majorité des familles concernées.
Présentation

1er reportage, 2e reportage

 

Actions

Association ALEDD (Association pour les Loisirs d’Enfants Différents mais Déterminés), Besançon.
Grâce au dispositif CUCS (Contrat Urbain de Cohésion Sociale), au soutien de la municipalité et à un partenariat avec la MJC de Palente-Orchamps, l’association, née en 1998, offre à 20 à 25 jeunes – tous handicaps confondus - comme aux familles une solution de prise en charge temporaire : activités, sorties permettant aux enfants de gagner en autonomie et de se socialiser, activités qui seront enrichies au cours de l’année 2011.

Site de l’association, objectifs
Site de la MJC Palente-Orchamps, le projet associatif

 

Association Pas-à-Pas, ex-ABA-France.
L’Analyse Appliquée du Comportement  est une approche scientifique initiée par les travaux de Skinner dans les années 1930. Ses travaux s’inspirent de la loi de l’effet énoncée par Thorndike. L’ABA a pour objectif la modification du comportement, une meilleure adaptation, par la manipulation de l’environnement grâce à des stimuli. Ce choix thérapeutique est privilégié pour l’autisme et les TED (Troubles Envahissants du Développement). Les parents sont pris en compte  comme co-thérapeutes.

Association ABA

 

Accompagner la famille dans sa démarche éducative

Références documentaires

Bibliographie

Construction de l’espace chez les enfants sourds. Action représentation, transmission. Actes du colloque 2008, Françoise Duquesne-Belfais, INS HEA, 2010, double DVD, 3h 50 min et 3h 30 min.

Voir ci-dessus la rubrique II.

Présentation

 

Des poissons dans la tête, Louis Sachar, Bayard jeunesse, 253 pages, collection Estampille.
Voir ci-dessus la rubrique II.
Présentation

 

Enseignants, parents, réussite des élèves : quel partenariat  ?, Pierre Madiot, CRDP d’Amiens et CRAP-Cahiers pédagogiques, 2010,.

Voir ci-dessus la rubrique I.

Présentation et sommaire

 

Je suis special. Manuel psycho-éducatif pour autistes, Peter Vermeulen, De Boeck, 2010.

Voir ci-dessus la rubrique II.

Présentation du bulletin électronique du CCC, février 2011 www.autisme.be    

 

Le handicap au risque des cultures. Variations anthropologiques, Charles Gardou (direction), Erès, 2010, 440 pages, collection Connaissances de la diversité.

Voir ci-dessus la rubrique II.

Présentation

 

Le Petit Gibert illustré, Bruno Gibert, Albin Michel Jeunesse, 2010 .

Le jeu est simple : trouver ce que chaque mot cache implicitement de poétique, d’absurde, d’anecdotique ou de simplement drôle. Réduits à ce sens secondaire ou métaphorique, les mots « rhabillés » entraînent le lecteur dans un jeu littéraire. Mais plus qu’un simple exercice de style, en mimant le dictionnaire et désacralisant ainsi les mots, ce livre ouvre la voie d’un principe de création : inventer librement sa propre définition des choses et du monde.

Prix Coup de cœur du Salon du livre pour la jeunesse de Montreuil 2010.

Présentation

 

Maria et moi, Maria Gallardo, Miguel Gallardo, Rackham, 2010, 60 pages.
Voir ci-dessus la rubrique II.
Présentation sur digibidi.com, sur Bodoi.info

Mise en œuvre de l’ABA avec des autistes dans trois contextes différents, Christine Philip, INSHEA, 2009, DVD, 49 min et 1h 20 min de bonus.

Voir ci-dessus la rubrique II.

Présentation

Accès à 6 extraits

 

Parents d’élèves, Ville-Ecole-Intégration Diversité, n° 163, CNDP, décembre 2010, 216 pages.
Voir ci-dessus la rubrique I.

Sommaire détaillé (accès à 5 articles), éditorial (5 pages, format PDF), entretien avec l’anthropologue Pascale Jamoulle (anthropologue) (7 pages), bibliographie (2 pages, format PDF), sélection d’ouvrages du SCÉRÉN (1 page, format PDF)

Articles : interview de Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE (6 pages, format PDF),
interview de Cécile Vigne, secrétaire générale de la PEEP (3 pages, format), Rétrospective (Migrants-Formation n° 75 – 1988 (3 pages, format PDF), « Je ... ». L’école… une affaire de famille ?  (5 pages, format PDF)

 

Petites histoires de quartiers, Julia Billet, Océan éditions, 2010, 197 pages.

Voir ci-dessus la rubrique I.

Présentation et extrait sur l’Observatoire des inégalités

Présentation sur Ricochet

 

Sitographie

Retour sur la journée d’échanges "Familles-Ecole" du 12 janvier à Maurepas (Rennes), IRDSU (Inter-Réseaux des Professionnels du Développement Social Urbain), janvier 2011.
Voir ci-dessus la rubrique I.

Présentation
Dossier de presse : La Croix (13.01.2011), Ouest France (14.01.2011)
Interview d’ATD Quart Monde sur radio Laser

Dossier de présentation de la table ronde du 12 janvier et bilan d’étape du projet de Maurepas (12 pages)

Consulter aussi le dossier de présentation du projet sur ATD Quart-Monde : Feuille de route n° 400 (accès aux 9 projets pilotes)

 

Un enfant presque comme les autres, 3 ans après, Envoyé spécial, France 2, Francis Perrin, Thierry Breton, Eric Beurot, février 2011.
Voir ci-dessus la rubrique II.
Présentation

1er reportage, 2e reportage

 

Actions

Association ALEDD (Association pour les Loisirs d’Enfants Différents mais Déterminés), Besançon.
Voir ci-dessus la rubrique II.

Site de l’association, objectifs
Site de la MJC Palente-Orchamps, le projet associatif

 

Association Pas-à-Pas, ex-ABA-France.
Voir ci-dessus la rubrique II.

Association ABA

 

 

Repost 0
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 23:18

 

            Elèves à besoins éducatifs particuliers

                           Sélection de nouveautés

                                                                        Mars 2011

 

 

Sélection de nouveautés destinées aux professionnels de l’éducation, à leurs partenaires et/ou aux parents.

Ces nouveautés concernent les différents types de besoins éducatifs particuliers. Elles sont classées dans 5 rubriques :

 

·         Accueillir et scolariser un élève nouvellement arrivé ou voyageur

·         Scolariser un enfant handicapé ou malade

·         Accompagner la famille dans sa démarche éducative

·         Répondre aux difficultés d’apprentissage

·         Accompagner la communauté éducative

 

 

Répondre aux difficultés d’apprentissage

Références documentaires

Bibliographie

Enseignants, parents, réussite des élèves : quel partenariat  ?, Pierre Madiot - CRDP d’Amiens et CRAP-Cahiers pédagogiques, 2010,.

Voir ci-dessus la rubrique I.

Présentation et sommaire

 

Gérer la grande difficulté scolaire dans le second degré. Acte du colloque Cerfop 2008, André Philip,  CERFOP (Cercle d’Etudes et de Recherches sur la FOrmation Professionnelle) / INS HEA, 2010, DVD, 2h 45 min.
Voir ci-dessus la rubrique II.
Présentation
Vidéo de l’intervention de M. Wavelet

Vidéo de l’intervention de M. Cirodde
Pour compléter le DVD, consulter les 11 interventions dans le n°23 de la revue du CERFOP (décembre 2008) (2 pages, format PDF)

 

L'école démocratique. Vers un renoncement politique ?, Choukri Ben Ayed (direction), Armand Colin, 2010, 208 pages.

Statut de l’école maternelle, traitement de la difficulté scolaire, violence à l’école, éducation prioritaire, suppression de la carte scolaire, soutien scolaire privé, les auteurs analysent les réformes menées actuellement et en démontrent le dénominateur commun : une vision mythologique et passéiste d’une certaine orthodoxie pédagogique alliée à un libéralisme éducatif. Ce nouvel ordre éducatif met à mal les idéaux de justice, de solidarité et d’égalité. L’ouvrage se conclut par des propositions d’actions possibles pour créer les conditions d’une véritable école démocratique.
Présentation de l’INRP, des Cahiers pédagogiques, sommaire

 

L’école en France de 1945 à nos jours, André D. Robert, Presse universitaire de Grenoble, 2010, 312 pages, collection Enseignement et réformes.

L’auteur, professeur et chercheur, est spécialiste de sociohistoire de l’éducation. L’intérêt de ce livre très fourni, accessible à tous, est triple : description minutieuse ; mise en lumière des « interactions plus ou moins visibles en leur temps, plus ou moins oubliées, qui ont joué, en coulisses ou sur scène, en soixante ans de politiques scolaires » ; « réponses à des questions d’actualité ».
Présentation des Cahiers pédagogiques (avec une interview d’André Robert), du Café pédagogique

 

L'éducation préscolaire en question, Christine Brisset (coordination), Carrefours de l’éducation, n° 30, juillet-décembre 2010.

Le dossier comprend outre un article historique et des articles sur l’Algérie et la Grèce :

- Difficultés d’apprentissage du jeune enfant et « pensée vide » (Jean-William Wallet, Vassiliki Sarri) ;

- L’école maternelle : une école de l’entre-deux (Laurence Thouroude),

- Entre recherche sur le développement du jeune enfant et prescriptions officielles pour la maternelle (Christine Brisset) ;

- Rencontre avec Lucile Barberis présidente de l’AGEEM.

Sommaire (revue prochainement en ligne)

 

La fabrique de l'échec scolaire. Tableau noir, tableau blanc, Christian Laroche, L'Harmattan, 2010, 133 pages.
Le nombre des élèves qui peinent en sixième est considérable. Le réduire serait possible, à condition que l'on veuille bien s'attaquer aux difficultés réelles et ce, dès la première heure d'école maternelle. L’auteur, rééducateur dans un Réseau d'Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté (RASED) de Zone d'Education Prioritaire,étudie les voies de la non-réussite à l'école, les points aveugles - savoirs exigés et non enseignés - de la fabrique de l'échec scolaire.
Présentation (accès au sommaire)

Ecouter le dossier de France Culture du 17 décembre 2010 :
Le système éducatif en Seine-Saint-Denis, illustration dans une école primaire en RSS

 

La France de l’illettrisme : un constat et perspectives, Jean-Pierre Jeantheau (direction), Documentation française, Dossier 975, 2010.

Ce dossier examine les politiques mises en œuvre, notamment au niveau local, avec les plans régionaux, sous l’égide des préfets de région, ainsi que la mise en place de formations par les entreprises.

Présentation

 

Parents d’élèves, Ville-Ecole-Intégration Diversité, n° 163, CNDP, décembre 2010, 216 pages.
Voir ci-dessus la rubrique I.

Sommaire détaillé (accès à 5 articles), éditorial (5 pages, format PDF), entretien avec l’anthropologue Pascale Jamoulle (anthropologue) (7 pages), bibliographie (2 pages, format PDF), sélection d’ouvrages du SCÉRÉN (1 page, format PDF)

Articles : interview de Jean-Jacques Hazan, président de la FCPE (6 pages, format PDF),
interview de Cécile Vigne, secrétaire générale de la PEEP (3 pages, format), Rétrospective (Migrants-Formation n° 75 – 1988 (3 pages, format PDF), « Je ... ». L’école… une affaire de famille ?  (5 pages, format PDF)

 

·        Education prioritaire

Banlieue, quartier, ghetto, zone, cité... et puis quoi encore ?, revue Cultures & Sociétés, n° 15, Tétraèdre, juillet 2010, 149 pages, dossier p. 27-74.
La banlieue est une réalité sociologique complexe, au même titre que celle des grands ensembles, type de quartier populaire qui n'est en aucun cas son synonyme. Le présent dossier revient, entre autres, sur la genèse des grands ensembles français, sur les notions de banlieues, de cités, de ghettos..., transcrit quelques scènes de vie quotidienne, fait une immersion dans l'histoire de quelques luttes et mouvements militants emblématiques issus de ces quartiers populaires... Le dernier article, de Frédérique Sicard, est consacré à l’éducation prioritaire : discrimination positive ?
Consulter aussi l’article d’Hervé Vieillard-Baron : Banlieues et cités-ghettos : des définitions au piège des représentations.
Présentation

 

·        Aide, soutien et PPRE

Accompagnement à la scolarité : à quelles conditions est-il efficace en termes de réussite scolaire ?,  APFĖĖ (Association Pour Favoriser l’Egalité des chances à l’Ecole), Aleas, 2010, 160 pages.

Cet ouvrage regroupe les interventions menées lors d'un colloque du 21 novembre 2009) sur la réussite à l'école primaire. 3 grandes parties : Description précise de trois dispositifs (Clubs Coup de Pouce, Coup de pouce Langage, Ateliers lecture-mathématiques) ;  Méthodes d’évaluation de l'efficacité ; Conclusion de Dominique Glasman.
Présentations des Cahiers pédagogiques, de l’APFĖĖ

Voir aussi les comptes rendus partiels de novembre 2009

 

Comprendre et expliquer les dispositifs d’aide et d’accompagnement dans les EPLE, Dominique Raulin, CRDP d’Orléans, 2010, 45 pages et cédérom.
Ce livret accompagné de 48 diapositives explicatives définit d’abord le contexte, présente le processus global et collectif à mettre en œuvre, et se termine par la présentation d’applications concrètes pour les collèges, les LP et lycées généraux.
Présentation

Feuilleter

 

Difficulté scolaire : comment retourner la peau du destin ?, Dialogue n° 138, GFEN, 2010,
Ce numéro est tout entier consacré aux actes des 3èmes rencontres nationales sur l’accompagnement (mars 2010). 3 grandes parties :

- Du regard à la difficulté : constats pédagogiques en éducation prioritaire, l’effet Pygmalion, des devoirs du soir ;
-… à l’action transformatrice : le dispositif « Auto-école » de Saint-Denis, mettre en projet(s), des mythes aux réalités de l’aide individualisée… ;
- Quel retour sur l’ordinaire des pratiques ? : pratiques de médiation culturelle, les Centres Académiques de Lecture et d’Écriture à la Réunion, « Le triomphe par le ratage même », dans les parages d’Henri Michaux… 

Présentation et sommaire

Editorial , résumés des articles

 

·        Outils pédagogiques

Culture de l’école, cultures des jeunes, dossier des Cahiers pédagogiques, n°486, janvier 2011.

Comment mobiliser tous les élèves sur des objets de savoir, quelle culture transmettre, comment faire avec les valeurs et pratiques culturelles des jeunes qui la fréquentent ? Le dossier propose de nombreux exemples de pratiques d’enseignants qui  cherchent à donner accès à une diversité d’œuvres, de pratiques culturelles, à provoquer des rencontres, donc à favoriser chez leurs élèves l’accès à une culture dont ils ne sont pas toujours spontanément demandeurs.
Outre 7 articles en ligne et une bibliographie-sitographie, 3 parties :

- Cultures des jeunes - des univers parallèles ? (notamment « Tous pareils, mais tous différents »,

« Règles de la vie scolaire et habitudes juvéniles populaires ») ;

- Culture de l’école – patrimoine introuvable ? (notamment « Et si au contraire… », « Des langues et des cultures à La Réunion ») ;
- Des rencontres à provoquer (notamment « Donner une chance à la rencontre », « Michaël Jackson : nouveau Faust », « Des collégiens en quête de sens »).

Présentation et sommaire, éditorial, bibliographie et sitographie
Articles en ligne : Voix de quartier, identités plurielles, Apprendre à visiter une exposition, D’une culture d’opposition à une culture contrainte, L’anomalie comme culture, Passer le pont, Lire Proust avant « Martine, petite maman » !, Michaël Jackson : nouveau Faust ?

 

Enseigner et apprendre en Segpa, Nouvelle Revue de l’Adaptation et de la Scolarisation, n° 52, 2010.
La SEGPA, à bien des égards, apparaît comme un possible laboratoire, où s’expérimente la capacité du système éducatif à lutter contre les exclusions, à les prévenir, à éviter la fracture sociale, tout en renforçant le lien entre les individus par le partage d’une culture commune. C’est ce que montrent plusieurs articles sur la lecture et les mathématiques et notamment un article sur l’enseignement de la proportionnalité dans une classe ambition réussite.
Présentation du dossier (4 pages, format PDF), éditorial (2 pages, format PDF)
Sommaire  (accès aux résumés), résumé de l’article l’enseignement de la proportionnalité en RAR

 

Enseigner l'espace et le temps à l'école et au collège, Maryline Coquidé, Michèle Prieur (direction), INRP, 2011, 238 pages.
Cet ouvrage rassemble des contributions relatives à plusieurs domaines d'étude, l'histoire-géographie, les sciences de la vie et de la terre, les mathématiques, les langues vivantes ou bien encore l'éducation à l'architecture qui toutes abordent différentes questions relatives aux modes de relation au temps et à l'espace dans la scolarité obligatoire. Il étudie la façon dont les aspects spatiaux et temporels sont pris en compte dans les contenus d'enseignement, dont chaque discipline participe à l'acculturation au temps et à l'espace, les difficultés et les obstacles rencontrés par les élèves, les moyens de les dépasser, entre autres par des actions interdisciplinaires.
Présentation

 

La culture de l’expression, Spirale n° 47, janvier 2011.
Ce numéro spécial étudie les différentes facettes de l’expressivisme contemporain en essayant d’évaluer précisément sa puissance à l’école. 3 grandes parties : origines de la culture de l’expression ; conciliation, dans la pratique, l’appel à la subjectivité et à l’épanouissement de soi avec l’apprentissage de normes ; conditions historiques et sociales des idées et pratiques scolaires, en ce qui concerne les enseignants d’une part et les élèves d’autre part.

Sommaire (accès aux résumés)
Présentation
du numéro

 

Le Petit Gibert illustré, Bruno Gibert, Albin Michel Jeunesse, 2010 .

Voir ci-dessus la rubrique III.

Présentation

 

Lecture et habiletés de compréhension chez l’enfant, Nathalie Blanc, Dunod, 2010, 168 pages, collection Psychologie et pédagogie.
A travers une approche cognitive, l’auteur met en lumière le processus par lequel l’enfant accède au sens d’un texte, d’une phrase ou d’un mot. Elle montre que les connaissances émotionnelles et métacognitives de l’enfant sont sollicitées. De nombreux exemples illustrent les différentes méthodes d'évaluation de la compréhension de textes.
Présentation et sommaire

 

Lire à l’adolescence - Réalités et stratégies de lecture, Edmée Runtz-Christan, Nathalie Markevitch Frieden, Chronique sociale, 2010, 176 pages, collection Savoir communiquer.

Deux universitaires suisses proposent une « approche à la fois sensible et didactique de la lecture » : enquête sur ce qui pousse à lire ou ne pas lire des jeunes de 16-17 ans ; quelques stratégies pour mieux accéder aux livres ; interrogation sur les choix des livres ; ouverture sur l’interdisciplinarité ; nécessité de la lecture dans toutes les disciplines. La dernière partie nous présente des projets plus ou moins originaux pour stimuler la lecture des adolescents, utiles pour les professeurs de collège et lycée.
Présentation des Cahiers pédagogiques

 

·        Les dispositifs (classes relais, BEP, SEGPA…)

Activités pour le Bac pro. Nouveaux programmes Lettres – Histoire –Géographie – Education civique, Benoît Lautridou (direction), CRDP de l’académie de Caen, 2009, collection Pratiques à partager.
Les activités proposées ont toutes été expérimentées en classe auprès de publics divers. Elles ont été sélectionnées pour leur caractère innovant qui favorise la mise en activité des élèves et donc leur réussite.

Présentation et sommaire  

 

Dispositifs relais : objectif retour, Marie-Françoise Crouzier, Christelle Raffaëlli, CRDP de l’académie de Créteil, 2010, DVD et livret d’accompagnement de 95 pages.
Les auteurs appartiennent à une équipe d’enseignants du Val-de-Marne exerçant au sein de ces dispositifs. La démarche se veut positive, concrète - à base de fiches et d’exemples d’outil - et transférable. L’objectif est de faciliter le retour des élèves dans leur classe d’origine.
Présentation

 

Gérer la grande difficulté scolaire dans le second degré. Acte du colloque Cerfop 2008, André Philip,  CERFOP (Cercle d’Etudes et de Recherches sur la FOrmation Professionnelle) / INS HEA, 2010, DVD, 2h 45 min.
Voir ci-dessus la rubrique II.
Présentation
Vidéo de l’intervention de M. Wavelet

Vidéo de l’intervention de M. Cirodde
Pour compléter le DVD, consulter les 11 interventions dans le n°23 de la revue du CERFOP (décembre 2008) (2 pages, format PDF)

 

Rénover la voie professionnelle : actions et projets pour la réussite de tous les élèves, Florence Laville-Bidadanure (direction), CRDP de Bretagne, 2010, 163 pages.

L'ouvrage est construit en trois sections explorant des exemples de mise en pratique de l'accompagnement personnalisé, puis des projets visant à donner du sens aux apprentissages ainsi qu'à construire la motivation des élèves, et enfin des actions d'orientation au collège accompagnant le passage vers l'enseignement supérieur.

Présentation (accès au sommaire et à 5 extraits)

 

Sitographie

La scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers, CRDP de Franche-Comté, février 2011.

Voir ci-dessus la rubrique I.

L’espace spécialisé

                Consulter toute la lettre d’info n° 10 Des ressources pour enseigner

 

Rencontres nationales pour l'école maternelle du GFEN du 29 janvier 2011, reportage, Café pédagogique, janvier 2011.

Rencontres organisées autour de la question de la culture pour tous dans les apprentissages.

« Si l’école maternelle veut remplir sa mission, elle doit permettre à tous d'apprendre à affronter la complexité, leur faire acquérir des techniques, des habitudes de travail efficientes, les confronter à d'autres formes de cultures que celles qui leur sont familières, leur faire partager des références communes, un patrimoine commun.

Reportage complet

 

Retour sur la journée d’échanges "Familles-Ecole" du 12 janvier à Maurepas (Rennes), IRDSU (Inter-Réseaux des Professionnels du Développement Social Urbain), janvier 2011.
Voir ci-dessus la rubrique I.

Présentation
Dossier de presse : La Croix (13.01.2011), Ouest France (14.01.2011)
Interview d’ATD Quart Monde sur radio Laser

Dossier de présentation de la table ronde du 12 janvier et bilan d’étape du projet de Maurepas (12 pages)

Consulter aussi le dossier de présentation du projet sur ATD Quart-Monde : Feuille de route n° 400 (accès aux 9 projets pilotes)

 

Sélections thématiques sur l’illettrisme, CRDP de Franche-Comté, rubrique Librairie, décembre 2010.
- Illettrisme : prévention et lutte, une sélection de publications du réseau SCEREN (2 pages, format PDF)

- Illettrisme : prévention et lutte, une sélection de ressources numériques en ligne 5 pages, format PDF)

- Illettrisme : prévention et lutte, une sélection d'ouvrages en prêt dans les médiathèques des CDDP (2 pages, format PDF)

 

·        Education prioritaire

La lettre de l’OZP, n° 184, n° 185, OZP, 3 et 17 février, 8 mars 2011.

4 grandes parties : Politique d’éducation prioritaire ; La pédagogie en ZEP ;  Politique éducative de la ville ; Agenda.

N° 184, n° 185, n° 186

 

·        Aide, soutien et PPRE

Entraide… entre pairs, revue suisse Résonances, n° 9, juin 2010, p. 3 à 10.
La forme tutorale est devenue un média dans les situations difficiles rencontrées par des publics scolaires diversifiés (élèves nouveaux arrivants, en situation de handicap, soutien scolaire, aide à l’orientation professionnelle…). A l’université, elle est adaptée aux besoins spécifiques des disciplines. Plébiscitée dans les pays anglophones, elle existe encore peu en France : présentation de l’atelier de médiation par les pairs au collège RRS Anne Frank à Paris.
Bibliographie et sitographie.

Dossier (52 pages, format PDF ; p.5 à 12)
Pour approfondir, consulter le dossier La médiation par les pairs à l’école Saint-Bernard, établissement du RRS Anne Frank

 

·        Outils pédagogiques

Français langue seconde - Français langue de scolarisation, sélection Educasources, CRDP des Pays de la Loire / Ville-Ecole-Intégration, novembre 2010.
Conçue pour les
enseignants de l’école jusqu’au lycée professionnel en charge d’élèves nouvellement arrivés en France ne maîtrisant pas ou peu le français, cette sélection peut être utile à tous (enseignants en classes hétérogènes, documentalistes, assistants d’éducation…). 3 grandes parties :

- Textes officiels et repères
- Évaluations et modalités de validation

- Outils et ressources pour le FLS - FLSco

- Annexes

Toute la sélection

 

Les littératures caribéennes, sélection thématique Educasources, CRDP de Martinique, décembre 2010.

Voir ci-dessus la rubrique I.

Sélection

 

Mathématiques, du simple au complexe, Entrées, Bulletin d’échanges pour la scolarisation des nouveaux arrivants et des enfants du voyage, n° 4, décembre 2010, Centre Miche Delay.

Voir ci-dessus la rubrique I.

Bulletin (10 pages, format PDF)

Consulter également :
-
Mathématiques exotiques, dossier Pour la Science (avril-juin 2005, 120 pages), utilisable en classe

- Mathématiques d’ailleurs : nombres, formes et jeux dans les sociétés traditionnelles, Marcia Ascher (Seuil, 1998, 283 pages)

 

·        Les dispositifs (classes relais, BEP, SEGPA…)

Français langue seconde - Français langue de scolarisation, sélection Educasources, CRDP des Pays de la Loire / Ville-Ecole-Intégration, novembre 2010.
Sélection documentaire destinée aux enseignants de l’école jusqu’au lycée professionnel en charge d’élèves nouvellement arrivés en France ne maîtrisant pas ou peu le français. Voir la rubrique I. 3 grandes parties :

- Textes officiels et repères
- Évaluations et modalités de validation

- Outils et ressources pour le FLS - FLSco

- Annexes

Toute la sélection

 

Les pratiques pédagogiques : où en est-on ?, comptes rendus de la journée d’étude sur les pratiques pédagogiques des dispositifs relais, centre Alain-Savary de l’INRP, décembre 2010.

Résumés des interventions :

- Présentation d’une étude de recherche : Un temps de détour... (164 pages, format PDF) , diaporama, fichier son

- Transformer le rapport aux savoirs, fichier son

- La médiation culturelle, fichier son

- Synthèse de la journée (3 pages, format PDF)

Comptes rendus des animateurs de trois ateliers, Lettre réseau relais n° 20, décembre 2010 (9 pages, format PDF) :

- Les pratiques pédagogiques et les rituels préparant le retour de l’élève après un dispositif relais (appui sur l’ouvrage-DVD Dispositifs relais : objectif retour)

- Transformer le rapport aux savoirs
- Une pédagogie pro-active
- Le texte recréé

 

Actions

Initiatives pédagogiques, Lettre de l’OZP n° 184, 3 février 2011.
Dans la rubrique II : La pédagogie en ZEP.

Lettre n° 184

Consulter aussi d’autres actions pédagogiques dans les rubriques du site de l’OZP :

- dans les écoles

- dans les collèges

- interdegrés et liaison CM2-6e

- dans les lycées

 

Professeur en prison, interview d’Inès Chabagno, enseignante à la maison d'arrêt de Bayonne.

Après avoir été professeur des écoles en maternelle et en primaire, Inès Chabagno enseigne en prison depuis quatre ans. Elle témoigne, sans illusion excessive.

Interview

 

Accompagner la communauté éducative

Références documentaires

Bibliographie

La division du travail éducatif,Maurice Tardif, Louis Levasseur, PUF, 2010, 192 pages, collection Education et société

Les auteurs, sociologues de l’éducation canadiens, analysent dans une perspective internationale la division du travail éducatif dans l’école publique contemporaine à la lumière de l’essor de nouveaux métiers et de nouvelles professions de l’éducation qui ont des responsabilités jadis dévolues aux enseignants réguliers. Ils étudient les tendances actuelles qui façonnent, dans l’école publique, les services éducatifs offerts aux élèves par les diverses catégories d’agents scolaires : la professionnalisation de l’enseignement s’accompagne d’un processus de déqualification d’une part substantielle du personnel éducatif.
Présentation de l’éditeur, des Cahiers pédagogiques (avec une interview de M. Tardif)

Interview de M. Tardif par le Café pédagogique

 

·        Discipline et autorité dans la classe

L'autorité éducative : déclin, érosion ou métamorphose, Eirick Prairat (direction), Presses universitaires de Nancy, 2011, 160 pages.

La première partie ré-interroge le lien d’autorité que la modernité semble distendre. La seconde partie est exclusivement consacrée à l’école et l’enseignement. L’école est le lieu « naturel » de l’autorité, le lieu où se joue le legs d’un héritage et où se met en scène le scénario de la crise. Ce travail collectif a été menéau sein de l’équipe Normes et valeurs du Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de L’Education et de l’Information (LISEC, EA 2310). Le séminaire de janvier 2011 est complété par les contributions de Myriam Revault d’Allonnes et de Bruno Robbes.
Présentation, sommaire

 

·        Violence

La fabrique des garçons. Sanctions et genre au collège, Sylvie Ayral, Puf, mars 2011, 224 pages, collection Partage du savoir.

L’auteur, enseignante d’espagnol au collège, docteur en sciences de l’éducation, est membre de l’Observatoire international de la violence à l’école. L’ouvrage, fruit d’une recherche exigeante, montre l’effet pervers des punitions qui consacrent les garçons dans une identité masculine stéréotypée et renforcent les comportements qu’elles prétendent corriger : le défi, la transgression, les conduites sexistes, homophobes et violentes. L’auteur plaide pour une éducation non sexiste, une mixité non ségrégative et la formation des enseignants au genre.

Au sommaire 5 parties : Cadre théorique ; Enjeux épistémologiques, méthodologie, terrain ; L’appareil punitif : un système de pouvoir autonome ; Asymétrie sexuée et impensé ; Des représentations aux pratiques : la fabrique des garçons.
Présentation

Consulter aussi l’article de Sylvie Ayral dans le n° 5 de la revue de l'Association française de sociologie,Socio-logos (2010) : Sanctions et genre au collège (texte intégral), ainsi que celui publié dans le n° 487 des Cahiers pédagogiques : Filles et garçons à l’école

 

·        Absentéisme

L'Élève contre l'école. Scolariser les « a-scolaires », Jean-Marc Louis, Fabienne Ramond, Dunod, 2010, 248 pages, collection Enfances.
L’ouvrage vise à clarifier les situations que peuvent rencontrer les enseignants face aux élèves dits « a-scolaires », qui, tout en ayant les capacités ou le potentiel pour vivre pleinement leur scolarité, dérangent, insécurisent, déstabilisent..., et à leur apporter ressources et savoir-faire. Partant de leurs ressentis d'adultes, il définit des profils types d'élèves, qui leur permettront d'individualiser les voies de l'apprentissage et de la vie collective pour mieux revenir ensuite aux objectifs institutionnels.
Présentation et sommaire

 

·        Citoyenneté

Petites histoires de quartiers, Julia Billet, Océan éditions, 2010, 197 pages.

Voir ci-dessus la rubrique I.

Présentation et extrait sur l’Observatoire des inégalités

Présentation sur Ricochet

 

Sitographie

Rythmes scolaires : pour une dynamique nouvelle des temps éducatifs, Agnès Cavet, Veille Scientifique et Technologique de l’Institut National de Recherche Pédagogique, février 2011.
La question des rythmes scolaires apparaît comme un « vieux dossier » toujours d'actualité, dont les enjeux et implications dépassent largement le strict cadre de l'institution scolaire. L'école a connu depuis 30 ans diverses réformes. Centrée sur les enseignants et non sur des élèves, l’organisation du temps pédagogique de l’heure de cours, toujours dominante, n'apparaît plus adaptée aux besoins actuels de transversalité des enseignements et d'individualisation des apprentissages. Des expériences d'emploi du temps « mobile », « variable » ou « flexible »menées en France, en Suède et aux Pays-Bas montrent pourtant qu'il est possible de repenser l'emploi et l'usage du temps pour que le temps devienne véritablement une « ressource » mise au service de la pédagogie. Cela repose sur un important travail en équipes une collaboration de l'école avec d'autres acteurs locaux.

Au sommaire :
1. Les rythmes scolaires soumis aux comparaisons internationales

2. Le temps scolaire au coeur d’enjeux de société

3. Les chronosciences pour le respect des rythmes de l’enfant

4. Le temps au service de la réussite éducative

5. Des expériences alternatives dans le monde

6. Repenser le temps scolaire ?

Bibliographie.

Présentation, résumé, version intégrale, accès aux versions PDF

Conférence nationale ouverte au débat public en septembre 2010, rapport de synthèse  (149 pages, format PDF)

 

·        Violence

Créativité ou destructivité, des réponses aux troubles de l'adolescence, Philippe Jeammet, conférence de l’ESEN, 15 décembre 2010, 45 min 43 sec.

Après de nombreuses années de travail en milieu hospitalier avec des jeunes en difficulté, Philippe Jeammet, professeur de pédopsychiatrie, analyse les mécanismes qui peuvent amener certains adolescents à développer des troubles du comportement et insiste sur l'importance pour les éducateurs de les connaître pour pouvoir les prendre en charge.
Présentation et accès à la vidéo et à la bande-son

Plan détaillé et synthèse des échanges (1 page, format PDF)

 

L'institution scolaire a-t-elle les moyens d'agir contre la violence à l'école ?, Spiral E, supplément électronique à la revue Spirale, n° 45, 2010.
Cette étude a été effectuée auprès de 26 collèges publics du département du Nord, dont 9 en ZEP. Elle montre que le fonctionnement institutionnel est déterminant dans le ressenti de la violence par les différents acteurs, élèves et professionnels. Elle met en évidence des facteurs explicatifs communs (style de direction, climat scolaire, pratiques pédagogiques...) aux diverses structures scolaires interrogées, facteurs susceptibles de les fragiliser dans leur lutte contre cette même violence.
Article (20 pages, format PDF)

 

La prévention et la lutte contre la violence en milieu scolaire, sélection documentaire d’Educasources, CRDP Nord – Pas-de-Calais, décembre 2010.

Sélection thématique destinée aux personnels de direction et d'inspection ainsi qu'aux enseignants. Thème d'actualité avec la tenue des États généraux de la sécurité à l'École organisés en avril 2010 à Paris. Au sommaire :

- Textes de référence
- Sites de référence
- Données de référence
- Généralités : problématique & pistes de réflexion
- Ressources, actions et dispositifs (Outils & fiches-actions ; Guides & vade-mecum ; Actions en académie ; Formation des enseignants ; Dispositifs spécifiques)

- Bibliographies & dossiers documentaires.
Sélection

 

 

Repost 0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 23:46

 

Le voyage musical est très réussi, mais le voyage illustré est moins convaincant.

L’ouvrage rassemble 18 chansons et comptines publiées en CD dans les années 1990 et déjà présents dans d’autres albums CD :

Mi Cabeza (Espagne) ; Tia Anica (Portugal) ; Broscutele (Roumanie) ; Ta Dorotka (Pologne) ; Nan Ni Wan (Chine) ; Lè Timoun an Mwen... (Haïti) ; Nini Ya Momo (Maroc) ; Ya Dounia (Andalousie) ; La Tarara (Espagne) ; Aliette (Antilles) ; Hush-a-Bye (Amérique du Nord) ; Spavaï (berceuse slave) ;
Klowé Bois (Antilles) ; Cinna Papa (Inde) ; Ninana (Italie) ; Ani Couni (Amérique du Nord - berceuse iroquoise) ; Berceuse du Liban ; Miambélé (Sénégal).

Voix d’enfants et voix d’adultes alternent et/ou se répondent, chantent à l’unisson avec bonheur. Le plaisir de chanter est manifeste et contagieux. Une mention particulière pour Lè Timoun an Mwen... interprétée par Mimi Barthélémy (solo et en chœur), Ya Dounia interprétée par Amina Alalaoui en andalou à laquelle répondent en français de jeunes enfants, La Tarara sur un poème de Garcia Lorca, Ninana (voix adulte), Hush-a-Bye (voix masculine et chœur féminin). Diversité des langues, des voix, des styles, des instruments (ou de leur utilisation), longuement entendus seuls parfois, des bruitages  permettent une écoute intégrale et répétée sans lassitude, dès le plus jeune âge jusqu’à l’âge adulte.

On peut ensuite réécouter chaque chanson et se l’approprier grâce au texte de l’album (transcription lorsque c’est nécessaire) ; la traduction est donnée dans les dernières pages (sauf pour la chanson andalouse seulement citée en français).

On peut regretter cependant que les petits caractères blancs ou colorés ressortent mal sur les fonds colorés. La mise en page se fait dansante pour les chansons les plus entraînantes.

 

Les illustrations donnent à voir les situations des chansons, les costumes, les instruments de musique. Mais une certaine uniformité est créée par la mise en page globale et surtout le choix de couleurs certes variées, mais toutes désaturées. De ce fait elles sont, à mon sens, moins séduisantes que les mélodies, et surtout elles ne traduisent pas le contraste entre les textes mélancoliques, les berceuses et chansons les plus entraînantes. Dommage.

 

Un ouvrage cependant très agréable qui fait découvrir la diversité des cultures, notamment  d’Europe (7 chansons).

 

 

Liens
-
Présentation sur Enfance et musique (accès à 16 extraits) : http://www.enfancemusique.com/Cache_-546368956/4DCGI/DISQUE/GESTION/ecouter/267

 

 

 

 

Chante le monde. Voyage musical autour du monde en 18 chansons et comptines


Carine Sanson (illustration), Au Merle moqueur, collection Les grands livres-disques d'Enfance et musique, 2010, 26 pages, 45 min.

 

 

Vous pouvez consulter la sélection de livres CD de l’association Croqu'livre - Centre Régional de ressources en littérature de jeunesse.

 

Cette liste, plutôt qu'une sélection, est une analyse de la production par un groupe lecture qui se réunit régulièrement. Tous les titres sont repris ici, ceux que l'on aime et les autres...

http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique196

 

 

Repost 0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 23:41

   

 

 

Ce conte est issu d’un collectage effectué à Moulia, dans le Sud-Gabon. Dans le texte même, le conteur, gabonais, vise à restituer les veillées traditionnelles, grâce au préambule, aux ponctuations par les formules rituelles en langue bantoue, au refrain (police de couleur brune) – bilingue – entre les différents épisodes, aux nombreuses répétitions ponctuelles (soulignées par leurs caractères gras), typiques du style oral, ou propres à la structure de chaque épisode.

Les dialogues tiennent une place importante. Leur transcription en orange aide l’enfant à suivre le CD.

 

Le conte

Dinzune est la fille aînée de Tate Nzambi, l’homme le plus respecté du village. Sa beauté exceptionnelle la fait courtiser par tous, humains et animaux, mais elle est aussi particulièrement capricieuse. Si la leçon fondamentale du conte, explicite, répétée, est : « Que cette leçon nous serve pour demain./ De toute façon, nous sommes toujours/ En train de nous construire. », ainsi que la nécessité de la solidarité, Dinzune, quant à elle, persiste dans ses erreurs. Son premier mariage avère une créature étrange transformé en un beau jeune homme s’avère catastrophique : celui-ci la tue et la découpe en morceaux ainsi que leur enfant. Grâce aux pouvoirs de son père, elle renaît. Elle accepte successivement comme prétendants une tortue, un oiseau, un humain, qu’elle bannit (comme tous les membres de leur race) pour leurs pratiques et défauts naturels incompatibles avec la vie du couple. Seul Meghène-Fils-de-Panthères parvient à l’épouser, mais il périt pour satisfaire une envie de viande de son épouse enceinte - et ce malgré sa persévérance et sa ruse – face à la coalition des animaux, guidés notamment par Kudu-Fils-de-Tortue. Dinzune ne s’amende pas pour autant. La véritable leçon du conte, à résonance étiologique, est finalement la nécessité pour les humains et les animaux de rester à la place attribuée par la nature : la transgression des interdits entraîne le malheur.

 

Les illustrations

Elles ne sont pas nombreuses (11 en pleine page), mais de qualité. Modernes, stylisées, d’inspiration cubiste, de couleurs sobres, elles ne visent pas à restituer les motifs traditionnels : elles condensent les éléments clés de chaque péripétie. Les  instruments de musique de la couverture souple signalent les parties chantées.

 

Le CD est indissociable de l’album : c’est le meilleur vecteur de la transmission de ce conte oral. Il correspond au spectacle que présente Rémy Boussengui dans le cadre de l’agence Les Singulier(s). Il comprend 5 plages, correspondant aux 5 épisodes du conte, ce qui permet une fragmentation de l’écoute de ce conte long pour les enfants les plus jeunes (5-6 ans), et une réécoute des épisodes les plus riches (le 1er et le dernier).

Il s’ouvre sur des cris d’animaux, sur les paroles rituelles qui instituent le dialogue avec les participants.

Le conteur donne vie au conte tant dans les parties narratives que dans l’interprétation des différents personnages qui ont sa couleur propre. Sa tessiture vocale est très ample. Certes on peut être dérouté au départ par la voix et les intonations maniérées prêtées à Dinzune, destinées probablement à traduire son caractère capricieux et désinvolte. Mais on est ensuite pris par la voix puissante du conteur et les chants très réussis de certains épisodes, notamment le 4e : une très belle voix masculine et deux voix féminines s’entrelacent avec la narration. 3 instruments traditionnels les accompagnent, ceux que représente l’album : isanza, ndungu, mungongo (arc musical, arc en bouche).

 

Un album CD intéressant à découvrir en famille, pour le plaisir du conte, ou à l’école. Il se prête à une exploration transdisciplinaire et transculturelle, ouvre des pistes de réflexion, de recherche documentaire, de mise en voix ou de mise en scène partielles.

 

Liens

- Présentation de l’éditeur (accès à un extrait) : http://lejardindesmots.fr/librairie/product.php?id_product=67

- Présentation  du Choix des libraires : http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-98393-les-fiances-de-la-foret-conte-traditionnel-du-gabon.htm

- Le conteur : http://www.lessinguliers.fr/spip.php?article16

- Site de l’éditeur : www.lejardindesmots.fr
- Site de l’agence Les singulier(s) : http://www.lessinguliers.fr/

 

 

  

 

Les fiancés de la forêt. Conte traditionnel du Gabon


Rémy Boussengui (adaptation, narration), Sophie Auvin (illustrations), les éditions du jardin des mots, collection Les Savoureux, 2010, 64 pages, 46 min.

 

 

 

Vous pouvez consulter la sélection de livres CD de l’association Croqu'livre - Centre Régional de ressources en littérature de jeunesse.

 

Cette liste, plutôt qu'une sélection, est une analyse de la production par un groupe lecture qui se réunit régulièrement. Tous les titres sont repris ici, ceux que l'on aime et les autres...

http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique196

 

Repost 0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 19:23

 

 

 

 

 

 

               Ménagerimes, de A comme Araignée à Z comme Zébu…

 

Jacques Jaurogné (textes et interprétation), Joël Sadeler (poèmes) Thibault Maillé (musique), Ezequiel Spucches (piano), Marin Jarrie (illustrations), Didier Jeunesse, collection Contes et opéras, 2009, 40 min

 

 

 

 

 

Jacques Haurogné a créé, à partir d'un recueil de poèmes de Joël Sadeler, 26 chansons qu’il interprète lui-même. Ce poète contemporain (1938-2000), tourné vers le monde, aime à faire se rencontrer mots et images dans la lignée d'un Prévert ou d'un Queneau ; professeur dans un collège de la Sarthe, toute sa vie il s’est voulu animateur en poésie. Jacques Haurogné offre un abécédaire animalier original, à la fois poétique et loufoque, un abécédaire de fabuliste présenté dans un spectacle coréalisé par Le Pool et le Carré Belle-Feuille de Boulogne Billancourt. L’araignée refuse de faire son numéro sans filet, la coccinelle s’en va « chez l’ami/ dermato/ [se faire] enlever/ les points noirs », le « Père kangourou/ est en courroux », l’ours « achète/[…] un grand chariot/qui fait des étincelles », « le zébubus/ […] croise/ un crocomobile » … Quelques animaux sont inattendus : le « forficule » (le perce-oreilles), le « quiscale » (petit oiseau), l’uranoscope (poisson des mers chaudes), bonne occasion de repérer les indices du sens et, pour les plus grands, de recherches dans les dictionnaires.
L’auteur joue sur les sons, l’orthographe, la grammaire (« L’oùgourou, Le quigourou, Le quandgourou »), la polysémie (l’ibis, oiseau et chaîne d’hôtel). 2 chansons décalées : Nid et surtout X, alors que le dictionnaire pouvait offrir « xylocope » (abeille charpentière) ou x
érus (sorte d’écureuil).

 

Liste des chansons
Araignée - Boeuf - Coccinelle - Dromadaire - Escargot - Forficule - Girafe - Hérisson - Ibis - Jaguar - Kangourou - Libellule - Marmotte - Nid - Ours - Puce - Quiscale - Raie - Souris - Tortue - Uranoscope - Vautour - Wapiti - X - Yack – Zébu.

 

L’album permet de goûter la saveur de chacun des textes ciselés avec finesse, dont les vers très courts font sonner les rimes. La dédicace de Jacques Haurogné, l’avant-propos de Thibault Maillé, la présentation finale de chacun des artistes soulignent la recherche de ce qui est plus qu’un simple abécédaire ludique.

Les illustrations de Martin Jarrie donnent à voir dans chaque page ou double page l’univers hétéroclite des chansons, rendant ainsi la poésie accessible à tous grâce à des couleurs relativement variées (avec cependant une dominante du vert et de l’orange), des dessins au trait géométriques, les visages et les postures humains des animaux. La mise en page des vers participe à la composition des tableaux.

 

Le CD est à mon sens plus séduisant et intéressant car plus varié dans les styles, malgré une instrumentation réduite au piano d’Ezequiel Spucches, et aux percussions d’Emmanuel Curt, à la différence de la mise en œuvre de Drôles d'oiseaux (présentation de  Croqu’livre : http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique197&debut_ouvrages_tout=10#pagination_ouvrages_tout). C’est d’ailleurs dans la logique même du projet de création de chansons à partir des poèmes de Joël Sadeler.
Sur ces poèmes très courts, Thibault Maillé a déployé longuement les mélodies, mariant classicisme et rythmes modernes, impertinence et tendresse. Ainsi la longue montée vers les rêves de la girafe est traduite par une lente mélodie mélancolique. La chanson de la puce fait entendre des vocalises. La performance vocale pour X évoque Claude Nougaro et Louis Armstrong. Des voix d’enfants dialoguent avec bonheur avec celle de Jacques Haurogné. Certaines chansons sont de véritables petites pièces de théâtre, notamment la grève des escargots. Le CD est donc non seulement une invitation à chanter mais une invitation à mimer, à mettre en scène.

 

Conclusion

Cet ouvrage de qualité peut être écouté dès 4 ans, mais pour qu’il puisse jouer pleinement son rôle d’initiation à la poésie et à la musique, mieux vaut des enfants lecteurs et accompagnés. L’usage peut être familial, périscolaire et scolaire. A l’école primaire et même au début du collège, une exploitation pluridisciplinaire ou transdisciplinaire est possible : approfondissement de chaque chanson, comparaisons, mise en scène, écriture d’invention…

 

 

Liens
- Présentation de l’éditeur (accès à la liste des chansons, à 5 extraits musicaux, des images) : http://www.didierjeunesse.com/component/catalogue/?view=article&id=309

- Présentation sur Ricochet :

http://www.ricochet-jeunes.org/livres/livre/39399-menagerimes-de-a-comme-araignee-a-z-comme

- Présentation du spectacle, du poète, du chanteur, du musicien et de l’illustrateur : http://www.artistikrezo.com/actualites/Divers/menagerimes-un-abecedaire-animalier-tres-singulier.html

- Site de Jacques Haurogné : http://www.jacqueshaurogne.com

- Présentation de Joël Sadeler par le Printemps des poètes : http://www.printempsdespoetes.com/index.php?rub=poetheque&page=14&url=http://www.printempsdespoetes.com/poetheque/index.php?fiche_poete%26cle=473%26nom=Jo%EBl%20Sadeler

 

 

 

Vous pouvez consulter la sélection de livres CD de l’association Croqu'livre - Centre Régional de ressources en littérature de jeunesse.

Cette liste, plutôt qu'une sélection, est une analyse de la production par un groupe lecture qui se réunit régulièrement. Tous les titres sont repris ici, ceux que l'on aime et les autres...

http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique196

 

 

Repost 0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 00:22

 

 

Mimi Barthélémy adapte un conte traditionnel haïtien, centré sur un personnage mythologique fondamental : la reine des poissons, la femme-thazar, qui comble de bienfaits celui qu’elle aime mais le soumet à son amour tyrannique.

 

Le pauvre pêcheur Lormilis désespère de nourrir sa famille. Lors d’une dernière tentative, il pêche une femme-thazar. Jalouse de son bonheur, et prétextant la maladie, sa femme exige qu’il lui donne à manger la plus grande des femmes-thazars. La reine des poissons se laisse attraper et explique l’avenir à Lormiris. Peu après avoir pris son repas, sa femme mettra au monde deux jumeaux qui se mettront aussitôt en route, chacun avec un chien, une machette et de « l’eau réveillante ». C’est ce qui se produit.

Lorsque Ti Yaya et Ti Yéyé se séparent à la croisée des chemins, ils se promettent assistance en cas de malheur, avertis qu’ils seront par la couleur de l’eau. Ti Yaya rencontre Immacula, la fille d’un roi, qui est promise à un monstre à sept têtes. Il tue ce dernier puis accompagne Immacula chez son père. Apprenant que tous les jeunes hommes du royaume disparaissent, attirés par une mystérieuse étoile bleue, il décide de les secourir avant ses noces. En butte aux maléfices d’un rival haineux, il est vaincu par la Grande Diablesse et ses assistants, qui le découpent en morceaux. Mais Ti Yéyé le secourt et, grâce à « l’eau réveillante », le ressuscite, ainsi que tous les jeunes hommes disparus.  Les jumeaux épousent les deux filles jumelles du roi. C’est en se rendant à leurs noces que Lormiris disparaît dans les flots, rejoignant pour toujours la femme-thazar.

 

Ce conte, d’une relative complexité, s’adresse plutôt à des enfants à partir de 6-7 ans, sans limitation d’âge.
L’album comprend 7 parties :
1 - La version française du conte (22 pages), qui intègre quelques phrases en créole, bien lisible sur fond blanc et abondamment illustrée.

2 - Quelques détails de la vie d’Haïti à découvrir au fil des pages : couleurs de peau des habitants, vêtements, cuisine, arbres... 1 page qui invite à regarder de plus près les illustrations.
3 - La version créole sur fond bleu (plus difficile à lire), sans illustration (7 pages).

4 - Sur fond rose (sa couleur symbolique), l’étendard de la déesse de l’amour Erzulie, à laquelle la reine des poissons est assimilée (2 pages).

5 - Témoignage de Mimi Barthélémy : Pourquoi je raconte La reine des poissons (4 pages). Elle explique les conditions dans lesquelles elle a entendu le conte en Haïti à la Tête de l’eau, dans une enfance fascinée par la mer. Elle le redécouvre dans le recueil Contes et légendes d’Haïti, (Philippe Thoby et Pierre Marcelin, Nathan, 1967), et se met à le raconter, en ayant pris conscience de sa dimension mythique fondamentale, excellent témoignage du métissage culturel de Haïti. La reine des poissons est à la fois issue de la tradition occidentale – elle-même composite – de la sirène et des personnages mythiques afro-caribéens célébrés par le vaudou : la sirène, la baleine, Mami-Wata, la mère de l’eau, Erzulie, mulâtresse aux longs cheveux. La mer est le pont entre l’Afrique et l’Amérique (d’où le thème de la gémellité).

6 - Témoignage de Clémentine Barthélemy : Comment j’ai peint La reine des poissons(4 pages).

Elle explique sa technique de peinture sur soie grâce à des encres de couleurs vives, qui exige une maturation avant une réalisation rapide, pleine de spontanéité, et la longue imprégnation de la peinture traditionnelle qui a été la sienne. On comprend ainsi mieux des illustrations qui dépaysent et leur parfaite adaptation à l’esprit du conte. Ces grandes illustrations à cheval sur 2 pages soulignent le format à l’Italienne. S’y ajoutent quelques vignettes. Les couleurs sont très vives, chatoyantes, symboliques. Une multitude de détails donne l’impression d’une vie luxuriante, sur laquelle règne l’imposante figure de la femme-thazar.

7 - La postface de Gérard Barthélémy (1 page) précise la valeur symbolique de l’eau, génératrice de vie et monde des esprits, et de la reine des poissons.

 

 

Le CD

Il ne comporte qu’une plage correspondant à la première partie du livre : l’enregistrement en 1989 de la version française du conte par Mimi Barthélémy, Becker d’Or de la francophonie d’acteurs, qui l’a fait connaître en France.

La voix ensoleillée de la conteuse, aux multiples intonations, met en évidence toute la saveur du conte, sa magie. La narration assez lente permet une lente imprégnation de l’histoire. L’introduction musicale est brève ; le thème en est repris de manière un peu répétitive au début. Mais à mesure que l’histoire se déploie, la musique prend également de l’ampleur. La belle voix de la chanteuse, Coralie Barthélémy, participe à l’envoûtement progressif.

Deux regrets cependant. Tout d’abord, contrairement aux autres albums CD des éditions Kanjil (voir les présentations de La légende de Chico Rei, Dis-moi des chansons d’Haïti), le CD n’offre pas la version créole du conte. D’autre part il aurait été plus facile de s’approprier toutes les péripéties de ce long conte s’il avait été enregistré sur plusieurs plages.

 

 

Bilan

Malgré ces réserves, l’ouvrage, qui a reçu le prix Charles Cros, mérite d’être découvert par tous, en famille ou dans le cadre scolaire. L’album invite à une véritable découverte de l’altérité, de l’histoire d’Haïti, au-delà du plaisir immédiat du conte ou malgré une étrangeté déroutante pour certains. Cela en fait un outil de choix pour l’exploration à l’école, dans la perspective de l’interculturalité ou de la transdisciplinarité (français/histoire/arts plastiques/musique), à tous les niveaux, depuis l’école primaire jusqu’au lycée même. De nombreuses comparaisons peuvent être faites, comparaisons proposées par les textes documentaires, ou inspirées par d’autres lectures (on pense aussi par exemple au mythe de Persée, à la légende de saint Nicolas).

 

 

Liens

- Présentation de l’éditeur : http://www.contes-et-conteurs.com/spip.php?article7107

- Présentation sur le site de Mimi Barthélémy : http://www.mimibarthelemy.com/index2.php?show=mimilivres&idlivre=54&PHPSESSID=367d6a0edb1ad883c8fb860a7264efd6

- « Pourquoi je raconte La reine des poissons » : http://www.collectif2004images.org/Nouvelle-edition-de-La-Reine-des-Poissons-de-Mimi-Barthelemy_a337.html

- Postface de Gérard Barthélémy : http://www.mimibarthelemy.com/index2.php?show=contes&idconte=13&PHPSESSID=a1f2915d6efe3f683aab83f5fa8bbfda

- Introduction de Christiane Makward (accès à un extrait) : http://www.lehman.cuny.edu/ile.en.ile/paroles/barthelemy_reine.html

- Site de l’éditeur Kanjil : http://www.kanjil.fr/

 

 

 

 

La reine des poissons (Larenn Pwason)

 

Mimi Barthélémy (texte et narration), Clémentine Barthélémy (illustrations), Reynold Henrys (version créole), participation de Coralie Barthélemy (chant), Serge Tamas (guitare) et Carlos Schneider (saxophone), Kanjil, 2010, 48 pages, 32 minutes

 

 

 

Vous pouvez consulter la sélection de livres CD de l’association Croqu'livre - Centre Régional de ressources en littérature de jeunesse.

Cette liste, plutôt qu'une sélection, est une analyse de la production par un groupe lecture qui se réunit régulièrement. Tous les titres sont repris ici, ceux que l'on aime et les autres...

http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique196

 

 

Repost 0
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 19:28

 

   

 

L’ouvrage repose sur un spectacle. Il s’agit d’un conte musical pour récitant et orchestre, très original, complètement loufoque, qui implique la complémentarité entre l’album et le CD, puisque l’orchestre - instruments et musiciens - , est au centre de l’intrigue.

 

Le conte commence en pleine action. Dans un royaume d’opérette, la reine est en train d’accoucher. Le « grand chancelier Dézékerr », qui dirige le royaume et son orchestre, inscrivant tout, notamment « les choses vraiment bizarres […] dans le grand livre des Extravagances », fait jouer « une musique d’accouchement ». Lorsque le bébé – Kofoni – pousse vigoureusement son premier cri, « pas convenable » !, le Chancelier hurle : « Silence ». Depuis, Kofoni est muette. Ses seules amies sont les ânesses Elise et Liza, avec leurs concerts de « bruits étranges ».

Lorsque Wuturi, le joueur de tuba qui aime la princesse et veut devenir roi, vient sous sa fenêtre, Kofoni se penche, tombe dans le tuba, qui l’avale. Rebondissant d’une paroi à l’autre de l’instrument, Kofoni émet un « gazouillis » que répercute progressivement tout l’orchestre.

Wuturi est emprisonné ; Dézékerr part avec les deux ânesses chercher la princesse au-delà de la frontière qui a « peur de tout » et se dérobe. Encore quelques péripéties jusqu’à ce que du piccolo jaillissent Dézékerr et les ânesses qu’avait avalés par la frontière. L’orchestre se révolte contre le Chancelier, et Kofoni, réapparue par surprise, se met à diriger l’orchestre, ne faisant plus qu’un avec lui.

Aucune leçon morale dans ce conte ; seulement un hymne à la musique, à la liberté et à la vie.

 

L’album présente cette histoire extravagante en 13 brefs chapitres : Attente ; Naissance ; Kofoni silencieuse ; Chute de la princesse ; Wuturi ; Gazouillis ; Royales ânesses ; Les gardes-frontières ; Kofoni borde l’orchestre ; Pluie de cordes ; Le rhume du piccolo ; La bête ; Kofoni retrouvée.

Un regret cependant : les courts alinéas qui les composent, l’absence de renvois au plages du CD, n’aident pas à suivre le conte, du moins à la première écoute, malgré les repères que constituent les caractères gras, les majuscules aux moments-clés.

Les iIllustrations sont en harmonie avec l’humour déjanté du texte : géométriques, colorées (le jaune domine), elles dansent dans la page : lignes courbes pour Kofoni et Wuturi, lignes droites pour Dézékerr.

 

Le CD comprend 11 plages, qui ne correspondent pas exactement aux chapitres : Attente ; Naissance ; Frottent pincent frappent ; Une princesse dans un tuba ; Gazouillis ; Les ânesses et les gardes-frontières ; Une ombre dans l’orchestre ; Attrapez la frontière ! ; Le rhume du piccolo ; Un orchestre qui se fâche ; Czardas final.

L’interprétation de Dominique Reymond est excellente : elle fait vivre chaque personnage, rend les atmosphères différentes (douceur de la nuit de Kofoni auprès des instruments, joie débridée avec les ânesses, harmonie de la scène finale…), variant rythmes et intensité sonore.

Elle utilise sa voix comme un véritable instrument, au même titre que tous les familles d’instruments qui composent l’orchestre : bois avec flûte ou piccolo, hautbois, cor anglais, clarinette, clarinette basse, basson et contrebasson, cuivres avec deux cors, trompette, trombone et tuba, timbales et percussions, harpe et cordes.
En accord avec la couleur propre à chaque péripétie et au caractère des personnages, le conte offre une initiation ludique à une grande variété de formes et de styles musicaux : récitatif, scherzo, fugue, choral, tango, habanera, czardas etc. Quelques airs connus – de la Pastorale de Beethoven, de la Symphonie fantastique de Berlioz - se glissent au milieu des compositions les plus modernes. Rien de convenu, de quoi lever les préventions et les appréhensions : les enfants ne doivent pas s’ennuyer, tout en ayant le loisir de se familiariser véritablement avec la musique.

 

 

Conclusion

Cet album-CD peut être recommandé, aux parents, aux médiathèques, aux responsables d’ateliers musicaux, aux enseignants. A l’école, il se prête à une exploitation pluridisciplinaire et/ou transdisciplinaire : recherches sur le conte, le langage (le « travail » de l’accouchement, « Il pleut des cordes ») sur le sens symbolique des personnages et des objets (le tuba « soleil »), sur les instruments, les formes musicales, les « citations » classiques… Il invite les enfants à créer à leur tour.

 

Liens

-Présentation de l’éditeur le chant du monde (accès à 2 extraits musicaux) : http://www.chantdumonde.com/fr/label/fiche_album.php?album_id=471

- Présentation des éditions Tsipka dripka : http://www.tsipkadripka.eu/oeuvre.php?id=14

- Présentation de l’illustrateur sur Ricochet : http://www.ricochet-jeunes.org/illustrateurs/initiale/B/auteur/8152-julien-billaudeau

- Blog de l'illustrateur :  http://julienbillaudeau.blogspot.com/

 

 

 



   

La princesse Kofoni

 

Marc-Olivier Dupin (musique), Ivan Grinberg (livret), Marc-Olivier Dupin (musique), Julien Billaudeau (illustrations), Orchestre national d'Ile de France, Dominique Reymond (narration), Orchestre national de France / Le chant du monde, 2010, 36 pages, 50 min. 

 

 

Vous pouvez consulter la sélection de livres CD de l’association Croqu'livre - Centre Régional de ressources en littérature de jeunesse.

Cette liste, plutôt qu'une sélection, est une analyse de la production par un groupe lecture qui se réunit régulièrement. Tous les titres sont repris ici, ceux que l'on aime et les autres...

http://www.croqulivre.asso.fr/spip.php?rubrique196

 

Repost 0

Présentation

  • : Besoins éducatifs particuliers
  • : Notices bibliographiques, sélection de nouveautés pouvant intéresser tous ceux qui ont en charge des élèves à besoins éducatifs particuliers : les professionnels de l’éducation, leurs partenaires et/ou les parents.
  • Contact

Recherche

Liens